Mon’s Livre 2019

 

bee3d07327a21d8e7f02e10ba4b35c15-1573044803

Mon’s Livre 2019, 8ème édition

Retour sur un des salons incontournables de Wallonie, la partie francophone de notre plat pays qu’est la Belgique.

Au fil des années et des éditions, le salon gagne en renommée et devient tout doucement The Place to Be des auteurs et des éditeurs. Avec une entrée gratuite et s’étalant sur tout un weekend, l’événement attire également chaque année un peu plus de visiteurs. Je me rappelle il y a quatre ans, lorsque j’ai été pour la première fois sur place, il y avait relativement peu de monde, l’engouement n’était clairement pas le même. Aujourd’hui, je ne me risquerais pas à dire que c’est noir de monde, mais le salon a su se faire un nom et attire un public abondant et curieux.

Les maisons d’éditions sur place ainsi que les invités d’honneur ont de quoi attirer les foules également. Cette année, Cédric Sire, Pierre Kroll ou encore l’animateur télé et humoriste belge Jérôme de Warzée étaient présents et ont su attirer fans de la première heure et profanes curieux.

P1030990.JPG
Il n’est que 11h et les files commencent déjà à grossir face aux stars de l’événement.

La diversité est aussi ce qui fait le succès de ce salon. Contrairement aux salons thématiques, nous pouvons retrouver tous les styles et tous les courants artistiques liés à la littérature. Bandes dessinées, albums jeunesses, Romance, littérature Blanche, auteurs indépendants et littératures de l’Imaginaire se côtoient le temps d’un weekend pour faire le bonheur de ceux qui souhaitent découvrir le monde du livre dans sa globalité.

D’ailleurs, les genres de l’Imaginaire, parlons-en. Un peu moins d’une vingtaine de maisons d’éditions orientées SFFF exposaient sur de longs stands qui désemplissaient rarement. Il était plaisant de voir que les maisons d’éditions belges comme Livr’S et Séma Éditions, proposant principalement des œuvres de l’Imaginaire, faisaient souvent cartons plein à chaque fois que passais devant les étales.

74235557_2167860553510270_7252365545620635648_n.jpg
Les achats lors de Mon’s livre (du Post Apo en avant-première, de la Dark Fantasy et du Fantastique pour public averti)

En bref, une bonne année que cette huitième édition avec de belles perspectives pour les années suivantes et, on l’espère, de belles surprises et des invités toujours plus prestigieux pour l’occasion. Revoir certains auteurs interviewés ou chroniqués, d’autres blogueurs et connaissances au sein d’un salon devenant incontournable dans la région, c’est toujours un moment particulier.

Restez attentif, une interview d’une jeune autrice a été réalisée lors de cet événement 😉 Stay tuned !

À bientôt sur Évasion Imaginaire !

logopng_sized

 

6 réflexions au sujet de « Mon’s Livre 2019 »

  1. Merci pour ta visite et pour l’interview d’Aurore 😊 c’est chouette de lui donner sa chance ! D’ailleurs pour revenir sur ce que tu dis en fait c’est pas noir de monde comme Bruxelles par contre tu as une constance dans le public, tu as quasiment tout le temps des gens qui sont là et c’ est cool car ça réduit les creux :3 personnellement c’est l’un des meilleurs salons de l’année en termes de vente ! J’espère que les éditeurs français lui donneront sa chance un jour 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bah j’avais eu l’occasion de lire sa plume qui m’avait franchement bluffé sur Etherval et comme elle est auto-éditée et que j’ai voulu abordé ce thème sur le Blog c’était le bon moment je pense, surtout qu’elle est pas souvent dans le coin.
      Oui c’est ça c’est plus continue et ça donne surement une impression que ça passe beaucoup plus vite qu’ailleurs et je suis sûr que Séma Éditions doit faire ses meilleurs chiffres à ce salon là aussi. Quant aux éditeurs français, y avait plume Blanche et d’autres maisons plus modestes mais c’est vrai que les gros poissons de l’édition de l’Imaginaire manquent à l’appel. Dans un sens, ça laisse la chance aux autres maisons de se montrer et c’est peut-être pas plus mal.

      Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai que ce salon connait de plus en plus de succès, et tant mieux, même s’il faudra bientôt composer avec une foule toujours grandissante (un peu comme les Halliennales, d’ailleurs !).

    Personnellement, j’ai fait une véritable razzia sur le stand des éditions Plume Blanche LOL. J’ai moi aussi acheté Ombres d’Angel Arekin, qui me semble plus que prometteur ! Et je suis contente de voir Le crépuscule d’Aesir sur ta photo, je pense que le récit te plaira ;).

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je me demande si les Halliennales ne vont pas bientôt se faire sur deux jours (ce qui serait pas mal) ou tout du moins agrandit avec l’ouverture d’une seconde salle.
      Quand tu sais qu’Ombres est en avant-première d’un an ^^ c’était l’occasion (mais Angel Arekin était overbookée chez Black Ink du coup j’ai pas su faire la dédicace). Oui pour Aesir je le voulais déjà pendant la Masse critique Babelio, du coup j’ai pas hésité longtemps ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s