Avis Lecture : La Malédiction (Ange Beuque),

la-malediction-1239269-264-432

Résumé :

Vous êtes condamné à mourir à l’instant où vous débutez l’histoire, et vous ne savez ni pourquoi, ni comment. Les pièges sont multiples et les ennemis manigancent pour vous rayer de la table des matières. Attention, dans cet univers, rien n’est vrai et tout devient possible. Mais vous n’avez pas écrit votre dernier mot. C’est vous qui allez mener la danse, jusqu’à la dernière virgule. Sortirez-vous indemne de cette course contre la montre renversante ?

Portrait-Ange-BEUQUE-rond-1
Ange Beuque

« Avait-on jamais lu affaire plus extraordinaire ? Combien d’embûches se dressaient sur le chemin de la vérité ? »

Mes impressions, un concept qui a fait ses preuves ailleurs

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque l’on me demanda d’évaluer une histoire interactive sur smartphone. J’avais déjà eu l’occasion de « jouer » à ce type d’histoires mais en version anglaise sur des thèmes Fantastique ou Fantasy et ces expériences se révélaient être assez positives (je parle de ça il y a plusieurs années où le marché français n’était pas encore exploité pour ce type d’application mobile). Allais-je avoir le même ressenti avec la création de l’auteur Ange Beuque sur cette plateforme francophone nommée Readiktion ?

Pour commencer, je remercie l’auteur pour sa proposition de partenariat et pour m’avoir offert l’occasion de tester l’application et d’avoir découvert son univers à travers cette histoire toute particulière. Possédant plusieurs textes dans divers anthologies, l’auteur a de la plume et le montre dans ce texte à rebondissements.

Commençons par Readiktion. Il s’agit d’une plateforme d’éditions francophone que l’on peut retrouver sur facilement sur Android par exemple. Cette plateforme propose des livres par épisode (comptez entre 2,29€ et 3,49€ par livre pour accéder à l’ensemble des épisodes, et 1,09€ pour les nouvelles). Ces textes sont variés dans les genres et s’adressent à un public assez large.

Dans l’histoire d’Ange Beuque, un mal ronge le monde fictionnel, une malédiction nommée « le Fléau ». Pour essayer de régler ce problème qui touche toutes les œuvres littéraires, un héros est appelé à la rescousse. Ce héros à travers qui nous suivrons toutes les pérégrinations porte le titre d’Errant. Un Errant est un personnage pouvant se balader de récit en récit et modifiant les histoires dans lesquelles il entre. Dans notre récit, il a 30 paragraphes par épisode avant de basculer vers une nouvelle histoire et aura 21 épisodes pour survivre au Fléau et résoudre son enquête.

35479407-cartoon-illustration-de-différents-personnages-fantastiques-jouant-plus-de-livre-ouvert

Les épisodes finissent tous par un choix multiple qui fera évoluer votre enquête vers un sens ou un autre. Le concept est fun et est très prisé dans les jeux vidéo. Vous avez les choix de quête principales que vous retrouverez invariablement selon vos choix secondaires qui eux, ne vous seront bien souvent pas reproposés par la suite. En fonction de vos choix, vous basculerez parfois dans un conte, une fois dans un récit de Science-fiction, un autre moment dans une oeuvre Fantasy,… Un univers foisonnant porté par une plume soutenue et très travaillée de l’auteur, le tout proposé dans une application interactive où nos choix ont des conséquences sur la suite des événements. Certains passages sont assez drôles, d’autres vous font tourner en bourrique, parfois vous voulez tenter le diable en faisant un choix peu raisonné, parfois les choix sont complètements farfelus. La diversité est très appréciable et les situations loufoques sont très réfléchies.

Cependant, je n’ai pas été entièrement convaincu pour plusieurs raisons que je soulignerai ici plus bas. Mes expériences anglophones m’ont donné des points de comparaison non négligeables et m’ont malheureusement donné plus de plaisir à l’usage de ce type d’application.

giphy (1)

« Certes, aucun de ces héros n’égalait ma renommée, mais même les médiocres ont le droit d’exister, conclus-je avec lyrisme. »

Ce que j’ai aimé

  • L’application est facile à prendre en main. Vous pouvez aisément vous diriger dans les menus et trouver une histoire au format qui vous correspond. 
  • La plume de l’auteur, soutenue et stylisée, est agréable à lire. 
  • L’idée d’une histoire à choix multiple est fun et permet d’aller de surprise en surprise. 
  • L’univers construit par l’auteur est totalement déjanté et on peut sourire comme se tirer les cheveux face à la diversité des situations. 

Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé

  • Le format lecture sur téléphone portable, ça va mais à petite dose. Goût purement personnel mais ce n’est vraiment pas mon support préféré.
  • Du texte. Que du texte sur fond blanc. Rien d’anormales me direz-vous mais les versions anglophones que j’ai pu prendre en main proposaient toujours des illustrations, animées ou non, pour mettre en valeur les textes et elles apportaient un vrai plus. Dommage que ça ne soit pas le cas ici.
  • La taille de chaque épisode est, à mon sens, trop longue. Ils devraient être raccourcis d’une bonne moitié pour proposer une expérience beaucoup plus dynamique. Le support choisi est un outil où on doit aller vite et j’avais l’impression que les textes tiraient parfois en longueur, ce qui est contre-productif. 
  • Le style soutenu de l’auteur, bien qu’élégant, n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux pour ce format et ce support. De plus, j’avais l’impression qu’à force de vouloir trop en faire sur la stylistique, certains passages ne voulaient plus dire grand chose, on s’emmêle un peu. 

Conclusion

Une impression mi-figue mi-raisin. Le texte de « la Malédiction » proposée par l’auteur Ange Beuque sur la plateforme éditoriale Readiktion nous propose une aventure à choix multiples où vous suivez les pérégrinations d’un héros qui devra résoudre le mystère du Fléau, un mal qui touche tout le monde fictionnel littéraire et en efface les personnages. Les épisodes sont aussi variés qu’improbables et on se laisse prendre au jeu des différents embranchements proposés par les choix multiples et rocambolesques dans un univers tout aussi multiple et haut en couleur. Cependant, malgré une belle plume, le style soutenu ainsi que la taille trop longue à mon goût des épisodes (30 paragraphes) sont des points contre-productifs pour une application téléphonique qui entre dans un courant moderne de rapidité et d’efficacité. L’apport d’illustrations comme cela se fait beaucoup dans les versions anglophones serait également un vrai plus dans l’idée d’une lecture plus attrayante et dynamique. Mais là où je vois des défauts, d’autres y trouveront certainement une source de plaisir non négligeable et ne serait-ce que pour la créativité de l’auteur et de son univers, je vous conseille de sauter le pas et de tenter l’expérience. 

Ce livre a été lu dans le cadre d’un partenariat avec l’auteur.

Si vous avez apprécié cette critique (ou pas), n’hésitez pas à commenter. Si vous l’avez déjà lu ou si vous avez des questions spécifiques au récit, laissez une trace de votre passage 🙂

6 réflexions au sujet de « Avis Lecture : La Malédiction (Ange Beuque), »

  1. Il m’a aussi proposé un partenariat il y a quelques temps mais j’ai décliné en laissant la porte ouverte, mais il faut se rendre à l’évidence : je n’arrive pas à trouver le temps. Je suis en train de lire les ldvelh de feu les éditions Walrus, quand j’aurai fini j’aimerais plutôt me faire des relectures des vieux ldvelh de mon enfance.

    Aimé par 1 personne

    1. Autant lire ce qui te fait vraiment plaisir. C’est une des raisons pour lesquelles je vais arrêter les services presses (hormis ceux avec qui j’ai déjà travaillés), trop de lectures de sp acceptées et du coup je n’ai pas lu beaucoup de ce que j’avais réellement envie.

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai également été contactée par l’auteur et j’étais assez intriguée par le concept. Hélas je n’ai pas encore pris le temps d’installer ni de lancer l’application mais ta chronique me donne envie d’essayer par moi même parce que je n’ai aucune expérience là dessus du coup ça va peut être davantage me parler qu’à toi 😊 merci pour ton avis !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s