Dragon de glace (George R.R. Martin), un conte qui ne manque pas de fraîcheur !

dragon-de-glace-677389

Informations :

  • Édition : Flammarion Jeunesse
  • Parution : 14/10/2015
  • Nombre de pages : 128 pages
  • Prix d’achat : 12,90€ (Broché), 9,99€ (Epub)
  • ISBN : 9782081365186

Résumé :

Le dragon de glace est une créature légendaire ne laissant dans son sillage que peur et désolation. Il est si terrifiant qu’aucun homme n’a jamais réussi à le dompter. Pourtant, Adara n’a pas peur. Pour la petite fille, le dragon a toujours fait partie de sa vie : à cinq ans déjà, elle montait sur son dos ! Mais, le jour de ses sept ans, des dragons de feu venus du Nord ravagent son village… Adara et son dragon sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.

« L’hiver l’avait effleurée, il avait laissé sa marque sur elle, et il l’avait faite sienne. »

Mes impressions, une relecture pour mieux aborder le texte

J’ai lu ce livre il y a bien 3 ans, peu de temps après sa sortie, je commençais seulement à réellement m’intéresser à la lecture, l’écriture, les avis, les critiques littéraires,… Bref, je n’avais en rien l’expérience acquise aujourd’hui. J’avais donc abordé ce livre comme-ci il s’agissait d’un roman adulte de Fantasy (puis la réputation de l’auteur ne m’avait pas aidé à croire autrement). Bref, j’étais jeune et c…

Attention, cette version ne contient que l’histoire du Dragon de glace, car d’autres versions contiennent parfois des nouvelles en plus comme chez ActuSF par exemple.

J’avais donc lu une première fois le texte et fut profondément déçu par la teneur du récit. Aujourd’hui, après relecture, j’ai pu apprécier ce conte bien différemment et je m’en réjouis. Une deuxième lecture permet une analyse vraiment intéressante, surtout après quelques années d’intervalle, pour revoir son jugement.

Adara, petite fille née du froid, est différente des autres. Chaque année, elle attend avec grande impatience le retour de l’hiver alors que sa famille et les autres personnes du village sont bien plus heureux en été. Le froid n’est pas sa seule espérance. Elle attend également le retour du dragon de glace avec qui elle entretient un lien particulier. Ensemble, dans un pays ravagé par la guerre, ils devront faire face au danger qui guette le village de la jeune fille.

Le pitch, qui se déroule dans l’univers du Trône de fer, en soi n’est pas exceptionnel. Mais deux choses viennent apporter un vrai plus au livre. Tout d’abord la plume de l’auteur. On ne présente plus le célèbre G.R.R.Martin, père fondateur du succès planétaire « Game of Thrones ». À l’aise dans les différents registres de la littérature de l’imaginaire (Fantasy, Fantastique et Science-fiction), Martin montre qu’il est également efficace dans la narration d’un conte destiné à un public plus jeune, mais qui peut largement se lire à tous les âges. C’est très bien écrit, presque poétique. Un beau moment de lecture. Le deuxième point est sans contexte la mise en valeur du bouquin par les illustrations du célèbre Luis Royo, artiste peintre espagnol de talent connu pour ses nombreuses fresques de femmes presque entièrement dénudées aux positions lascives à souhait. Les exemples plus bas ainsi que la couverture en sont les parfaits exemples de son talent qui s’exprime cette fois pour sublimer ce conte.

2dragon-glace-2

Le livre ne comporte qu’une petite centaine de pages (il faut retirer les pages d’illustrations), il est donc compliqué de développer de façon approfondie les personnages. Mais Martin décrit plutôt bien les liens, parfois difficiles, entre Adara et sa famille qui ne se comprennent pas. Le lien entre la petite fille est le dragon est également intéressant jusqu’à un certain point, vu que, comme je viens de le dire, en si peu de pages il ne peut être approfondi à son paroxysme.

Mais détaillons ici plus bas les différents points positifs et négatifs.

« Elle ne savait jamais si c’était le froid qui amenait le dragon de glace ou le dragon de glace qui amenait le froid. »

Ce que j’ai aimé

  • Un livre, avant tout, ça se regarde avant de le lire. Et inutile de vous dire que lorsque l’on regarde la couverture illustrée par Luis Royo, l’on sait que l’on va tenir en main un beau livre. Les dessins qui parcourent l’ensemble de l’oeuvre témoignent d’un soin tout particulier pris pour cette petite histoire.
  • Le décor. Les fans de la saga Game of Thrones apprécieront entrer dans une nouvelle dimension de l’auteur, que cela soit pas son choix narratif (le conte) que par le choix d’une histoire ce déroulant dans le même univers qui a fait le succès de l’auteur.
  • L’écriture, fluide, poétique, on est assez facilement embarqué dans la beauté des phrases de Martin.
  • Ce livre ravira ceux qui souhaitent entrer dans le monde de la Fantasy de manière douce. Ici, peu de combats, pas de scène tendancieuse comme dans la saga du Trône de Fer. Bref, ce livre, bien que dédié à la base pour un public plus jeune, peu se lire et être apprécié par tous les âges.

Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé

  • Pour les inexpérimentés ou les fans de la première heure du côté épique de la Fantasy, oubliez. Il s’agit ici d’un conte, et même s’il y a une scène de bataille, elle est rapide. Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un livre de Fantasy que vous aurez des armées qui vont se mettre sur la tronche, des complots de grandes envergures,…
  • Un récit court, donc qui brosse dans les grandes largeurs une histoire qui aurait mérité quelques pages de plus pour développer les liens existants, pour approfondir des personnalités, apporter un peu plus de mystère. Mais ce n’est que mon avis et le format est ce qu’il est pour une raison.

Conclusion

Un petit livre, une petite histoire écrite pour être un conte. Un centaine de pages parcourues de fabuleuses illustrations d’un Luis Royo qui fait étalage de son talent à chaque chapitre. Une histoire écrite par la plume d’un G.R.R.Martin à l’aise dans toutes les facettes de la littérature de l’Imaginaire. Les deux combinés donnent naissance à une histoire vraiment belle bien qu’un chouia trop courte à mon goût. À la base destiné pour un public plus jeune, ce livre s’adresse en réalité à tous les âges et peut être facilement lu par les personnes souhaitant entrer de manière douce dans la Fantasy. Une petite fille née de l’hiver, incomprise par les siens et ne souhaitant qu’une chose, retrouver le dragon de glace avec lequel elle a établi un lien si particulier. Un conte pour tous, parfois un peu triste, qui ravira petits et grands, et parfait pour lire en hiver avec une tasse de thé ou de chocolat chaud 😉

24538915

Note

8/10

Si vous avez apprécié cette critique (ou pas), n’hésitez pas à commenter. Si vous l’avez déjà lu ou si vous avez des questions spécifiques au récit, laissez une trace de votre passage 🙂

D’autres avis d’experts, c’est par ici –> Jérémy Daflon, Lutin82, Xapur, Lorhkan, Célindanaé, Boudicca, Blackwolf, Aelinel,…

Publicités

17 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Très bonne critique, vraiment !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci Jerem 😉 la tienne est pas mal non plus 😉

      J'aime

  2. Il faudra que je plus de textes de Martin…
    Bonne chronique en tout cas ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Lutin82 dit :

    Il est parfait ce petit livre devant une tasse de chocolat chaud! Et le feu de cheminée au cas ou les frissons vous guettent…

    Aimé par 2 personnes

    1. John Évasion dit :

      Avec une cuillère de miel pour adoucir le tout ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Lutin82 dit :

        Évidemment! Le miel devrait être une obligation médicale!

        Aimé par 1 personne

  4. Merci pour le lien. Je garde un bon souvenir de ce joli petit livre illustré. Parfait pour la saison !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      De rien ^^ oui même si par chez nous la neige manque un peu mais oui, on est dans l’air du temps ^^

      Aimé par 1 personne

  5. Elhyandra dit :

    Je l’ai pris avec quelques autres titres pendant la promo de ce mois-ci, je ne savais pas que c’était un conte par contre, j’aime bien donc ça devrait le faire ^^

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui je l’avais vu dans la promo des Indés mais je ne sais pas si c’est la version uniquement le conte ou s’il s’accompagne d’autres nouvelles comme lors de sa sortie chez ActuSF. Je crois que tu devrais apprécier mais je ne pense pas que tu auras les dessins de Luis Royo avec.

      Aimé par 1 personne

      1. Elhyandra dit :

        Pas grave ces dessins je les mets en fond d’écran depuis des années 😉😉

        Aimé par 1 personne

  6. Tigger Lilly dit :

    Une lecture bien agréable que j’ai faite dans la version ActuSF, sans illu donc.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Dommage qu’il n’y ait pas les illustrations (je crois que cette version avec Luis Royo est apparue bien après la 1ère d’ActuSF). Mais en effet, lecture agréable et conte qui mérite d’être un peu plus connu dans l’oeuvre globale de G.R.R.Martin.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s