Wishlist – Épisode 7 (31 – 35)

Évasion Imaginaire revient pour un nouvel épisode sur son indomptable Wishlist. Car oui, un Blog a aussi des envies, des besoins livresques, une soif de découvrir insatiable.

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • La Reine des Esprits, tome 1 : Coup d’état (Valérie Simon), Éditions : Éditions du Riez

Résumé :

Dans un empire dépendant de l’exploitation économique du Cristal, des femmes, les Initiées Denaia, noyautent les plus hautes sphères du pouvoir. Jeunes et extrêmement belles, elles ont été formées pour contrôler leurs corps et leurs esprits de façon implacable. Elles obéissent à une « Mère » qui intrigue pour s’arroger un pouvoir politique garantissant leur hégémonie.
Depuis des années, ces Initiées cherchent à s’emparer de l’économie du Cristal, source de toutes les richesses et de toutes les convoitises. Pour cela, il est nécessaire de se débarrasser d’Alia, la jeune héritière. Les Initiées ne reculeront devant rien pour parvenir à leurs fins, y compris le meurtre. Pourtant, Alia n’est pas aussi démunie que son jeune âge pourrait le laisser entendre : elle aussi a suivi une formation d’Initiée, et ses propres alliés sont nombreux. Mais surtout, elle vient de se découvrir un don effrayant. Elle est capable de lire les pensées des hommes qu’elle touche.

Pourquoi ?

Je voulais avoir au moins un livre Valérie Simon dans la wishlist car j’avais lu beaucoup de notes positives sur ses écrits. J’ai jeté mon dévolu sur ce livre qui, même s’il n’y a pas des masses de notes, sont cependant assez élevées. Et le pitch est intéressant, très orienté vers des personnages féminins de caractère et proposant des intrigues intéressantes de prime abord. Malheureusement, les éditions du Riez ont fermé boutique il y a quelques temps déjà, donc pour me le procurer ça sera compliqué ^^ on verra bien plus tard lorsque je me serais décidé à faire l’un ou l’autre petit achat sur Amaz… pardon, sur internet ^^ mais si j’ai l’occasion d’éviter, j’évite.

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode) 

  • 4,25/5 (8 notes)
  • 17,3/20 (9 notes)
  • 9/10 (2 notes)

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Le prince du néant, Tome 1 : Autrefois les ténèbres (R. Scott Bakker), Éditions : Fleuve Noir/Pocket

Résumé :

Une Guerre sainte est en marche dans un monde divisé entre magie et religion. Trois hommes que tout sépare devront inverser le cours des choses pour éviter une nouvelle Apocalypse : Achamian, un sorcier- espion, qui enquête sur le chef suprême des Mil Temples, un ordre religieux puissant, opposé depuis des siècles aux castes des sorciers ; Cnaiür, chef des barbares Scylvendi, d’une violence et d’une brutalité hors du commun, voit son sinistre passé resurgir ; et enfin Anasûrimbor Kellhus, un moine mystérieux, descendant des anciens rois, qui lui, est à la recherche de son père. Face à eux : la Consulte, une étrange créature légendaire œuvrant avec les sorciers au cœur même de la Guerre qui s’annonce.

Pourquoi ?

Je ne sais pas, il suffit de lire le pitch en fait ^^ puis c’est un livre qui a l’air d’être un peu passé à côté de la foule comme une simple brume. Je pense que ce récit est rempli de belles promesses et j’ai un bon sentiment. Deux choses viennent ternir ce sentiment : il est difficilement trouvable et le tome 1 fait plus de 750 pages ^^ » Mais ma foi, si l’un d’entre vous a déjà eu l’occasion de le lire, je veux connaître son avis !

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 4,13/5 (30 notes)
  • 7,67/10 (3 notes)

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  •  Les Cantos d’Hypérion, tome 1 : Hypérion 1 (Dan Simmons), Éditions : Pocket

Résumé :

Sur Hypérion, lointaine planète de l’Hégémonie, les tombeaux du temps sont sur le point de s’ouvrir. Sept pèlerins y sont envoyés par la sainte Église du Gritch. Au cours du long voyage qui les emmène vers les tombeaux, tous racontent leur histoire. Lénar Hoyt, le prêtre Jésuite, qui porte incrusté dans la poitrine un mystérieux cruciforme ; Fedmahn Kassad, le soldat, à la recherche d’une femme ; Sol Weintraub, le lettré, dont la fille régresse physiquement et va bientôt disparaître ; Martin Silénus, le poète, qui raconte la lente agonie de l’ancienne terre ; Brawne Lamia, la détective, qui est tombée amoureuse du cybride de John Keats ; Le consul de l’Hégémonie, qui semble avoir quelque chose à cacher ; quant au templier Het Masteen, il sera assassiné avant la fin du voyage. Tous ont rencontré le Gritch, ce mystérieux gardien des tombeaux du temps. Un monstre fabuleux, une machine à tuer, un ange exterminateur, ou le dieu du mal ? Nul ne sait…

Pourquoi ?

Il paraît que c’est de la SF. Pire. Il paraît que c’est un MONUMENT de la SF. Comme le cycle Fondation d’Asimov, je suis preneur de toute acquisition de « must have » de l’imaginaire. De plus, le pitch propose plusieurs personnages aux talents et aux motivations différentes et des intrigues bien sombres. Dan Simmons est connu pour ses récits qui proposent des univers et des backgrounds vraiment spéciaux. J’espère juste que la lecture n’est pas trop compliquée (je suis vite perdu en SF lol).

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 4,22/5 (889 notes)
  • 16,8/20 (80 notes)
  • 8,08/10 (63 notes)

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Le Cycle d’Ender, tome 1 : La Stratégie Ender (Orson Scott Card), Éditions : J’ai Lu

Résumé :

Andrew Wiggin, dit Ender, n’est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses faits et gestes sont observés par l’intermédiaire d’un moniteur greffé dans son cerveau. Car ceux qui l’ont conçu ambitionnent de faire de lui rien de moins que le plus grand général de tous les temps, le seul capable de sauver ses semblables de l’invasion des doryphores. Et alors qu’Ender suit pas à pas le dur chemin de son apprentissage de guerrier, ses créateurs mesurent la gravité de leur choix : en donnant naissance à un monstre, n’ont-ils pas damné l’humanité elle-même?

Pourquoi ?

Oh ! Mais ne serait-ce pas un autre Must Have de la SF que je vois là ? Mais bien sûr que si ! et Dieu merci je n’ai pas vu le film (qui ne valait pas grand chose en comparaison de la lecture à ce que j’ai entendu par-ci par-là). Prix Hugo et Nebula dans les années 80 et avec plusieurs milliers (millions) de lecteurs, il est évident qu’il me faut me le procurer. Le sujet traité est vraiment pas mal, avec cette recherche de savoir jusqu’où l’éthique humaine peut être repoussée. Mais encore une fois, le bouquin ne date pas d’hier et j’espère que la lecture sera à ma portée. Mais quoi qu’il en soit, les notes sont unanimes à son sujet.

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 4,26/5 (1266 notes !)
  • 16,9/20 (226 notes)
  • 8,54/10 (221 notes)

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Gonelore, tome 1 : Les Arpenteurs (Pierre Grimbert), Éditions : Octobre/Mnémos (Hélios)

Résumé :

Pour la plupart des gens, le monde de Gonelore est si vaste que seul un menteur oserait prétendre avoir visité tous ses royaumes. Et, d’ailleurs, il faudrait être fou pour se lancer dans un pareil voyage : trop de créatures redoutables hantent les territoires délaissés par les hommes, et aucune arme d’acier ne réussit à repousser ces monstres !
Il existe pourtant une confrérie d’individus de taille à relever ces défis. On les appelle « les Arpenteurs ». Pisteurs, guides et guerriers, ils sont aussi des érudits en quête permanente de connaissances, sur cet univers aux multiples facettes…
Pendant des siècles, ils ont lutté contre les débordements des forces élémentaires, repoussant le danger loin de la surface du monde. Puis, le calme revenu, leurs rangs se sont éclaircis, et on les a presque oubliés… Mais une fois encore, les bêtes sont revenues pour semer la terreur. Et cette première vague semble annoncer un chaos tel qu’on en a jamais vu. Ni même imaginé dans les pires cauchemars.
Pour les derniers Arpenteurs, le temps est venu de reprendre les chemins. Et, surtout, de former une armée de nouveaux élèves. En espérant que cela sera suffisant…

Pourquoi ?

Je trouve le pitch un peu similaire à celui des Chevaliers d’Émeraude d’Anne Robillard, mais pour adulte. Non, je ne sais pas. Puis c’est genre super accrocheur. Même si cela dégage des odeurs de réchauffé, j’ai bon espoir que le background décrit par l’auteur saura faire la différence. En tout cas, j’ai bien envie de découvrir l’auteur de la fameuse saga de Ji avec cette saga de Gonelore (après, si c’est avec Ji, c’est bien aussi remarquez ^^).

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 4,11/5 (31 notes)
  • 16,5/20 (13 notes)
  • 8,25/10 (8 notes)

Ce nouvel épisode de la wishlist se termine, n’hésitez pas à commenter si vous avez déjà expérimenté ces lectures et de partager vos ressentis et vos liens pour les blogueurs les ayant déjà chroniqués !

Résultat de recherche d'images pour "done GIF"

Publicités

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gonelore est une bonne série 😉 J’avais peur que ce soit adolescent, mais en fin de compte, l’auteur a vraiment développé ses personnages, son univers et son intrigue. Chaque tome était meilleur que le précédent, donc je te la conseille 🙂

    Le seul hic, c’est que j’attends le tome 5 depuis maintenant 3 ou 4 ans. Il est enfin annoncé pour septembre, ouf !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui j’allais justement dire que j’avais vu passer une info sur le nouveau tome qui allait sortir. Une personne m’avait dit qu’elle était un peu déçue de Gonelore mais ça dépend des goût de toute façon ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Boudicca dit :

    Je te conseille vivement la trilogie « Le Prince du néant ». C’est vrai qu’elle est maintenant un peu difficile à trouver mais elle vaut vraiment le coup, j’ai adoré ! Sinon beau panel encore une fois 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci pour ton retour. Bon, si tu dis que c’est vraiment bon, j’essaierai de me le procurer si je le vois en magasin.
      Merci ^^ pour tous se les procurer depuis l’épisode 1 de ce rendez-vous ça ne sera pas simple ^^ »

      Aimé par 1 personne

  3. Apophis dit :

    Je te confirme l’intérêt de Ender (dont je vais parler dans mon prochain article) et du cycle de R. Scott Bakker (dont je repousse la lecture sans arrêt en raison de sa taille, alors que j’ai réussi à me procurer les trois tomes), et le fait qu’Hypérion est le plus grand livre de SF jamais écrit.

    Sinon, concernant le film tiré de la stratégie Ender, il est tout à fait visible, même s’il n’a pas la profondeur du bouquin, évidemment. On est en tout cas loin de l’adaptation complètement grotesque de Starship Troopers !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Ah j’ai hâte de lire ça ^^ Je ne pensais pas que la taille d’un livre pouvait d’effrayer :-p Ah carrément pour Hypérion ? Bon ma foi, il faudra que je me le procure rapidement alors.
      Oh, faut pas être aussi sévère avec Starship Troopers (ok j’ai cru lire qu’on était très loin du livre de Heinlein) ^^ c’est un bon film qui se laisse regarder quand on a rien à faire (et qui était vraiment bon pour l’époque). Les suites sont par contre de fabuleux navets ^^
      Merci pour ton retour 🙂

      J'aime

      1. Apophis dit :

        Ce n’est pas la taille en elle-même qui me pose un problème, mais ma capacité à l’insérer dans un programme de lecture qui privilégie les nouveautés, que j’essaye de commencer le jour de leur sortie. Difficile, donc, de caser un truc de 700 pages facilement, surtout lors de mois chargés en sorties comme juillet / août (en VO) ou septembre / octobre (en VF).

        Non, je t’assure, lis le bouquin de Heinlein, et tu verras que le film en est une complète trahison : il en abandonne le point SF clef (les armures de combat) et toute la profondeur liée à la réflexion politique, à la place du soldat dans la société, au profit d’un film pour teenager avec des acteurs qui sont des gravures de mode pas franchement fute-fute.

        Aimé par 1 personne

      2. John Évasion dit :

        Il faudra bien qu’à un moment ou un autre tu l’insères quelque part car il n’est plus vraiment une nouveauté celui-là :-p Je dis ça mais j’imagine la difficulté lorsqu’on essaie d’établir un programme sérieux comme tu fais.
        Non, d’accord je te rejoins sur l’idée par rapport au livre (j’avais lu les critiques acerbes d’Alfaric et le dithyrambisme de Fnitter sur Babelio donc j’ai une vision assez globale du bouquin) mais je parlais du film qui devait être considéré comme ce qu’il est, un divertissement visuel intéressant et sans prise de tête. Sinon c’est comme le Hobbit de Tolkien (dans un tout autre style, certes), quand on voit les trois films par rapport au livre, on veut trucider Peter Jackson pour ce qu’il a fait. La différence est ignoble lorsque l’on compare les deux. Mais voilà, c’est du divertissement visuel (divertissement qui n’arrivera pas souvent à retranscrire à l’écran la puissance des émotions d’un livre ou des messages principaux que l’auteur essaie de faire passer).

        J'aime

      3. Apophis dit :

        Eh bien même en mettant de côté la profondeur du livre d’Heinlein, imagine deux minutes un Iron Man où l’armure n’apparaît JAMAIS, et tu auras une idée du massacre perpétré par Verhoeven avec son film. Parce que des armures « à la Iron Man » (c’est plus compliqué que ça, mais l’idée est là) sont au centre de l’aspect militaire du bouquin de Heinlein, et Rico et sa bande en portent. Donc les enlever du film, hein…

        Aimé par 1 personne

      4. John Évasion dit :

        Ils en ont dans le troisième film si je m’en rappelle bien 😀 C’était tellement moche xD

        Aimé par 1 personne

  4. Elhyandra dit :

    Valérie Simon j’en entends beaucoup de bien aussi, il me semble l’avoir lu uniquement en nouvelles, très bon style
    Le Bakker a l’air pas mal, effectivement le pitch se suffit à lui-même ^^

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui elle publie beaucoup dans des recueils de nouvelles (elle doit exceller dans le texte court à mon avis). On est d’accord pour Bakker ^^

      Aimé par 1 personne

  5. Systia dit :

    J’ai Hypérion et La stratégie Ender dans ma PàL, mais je n’avais jamais entendu parler des autres livres. (voilà, ce fut un avis fort utile ^^)

    Vu le pitch, Le prince du néant m’intéresse aussi… Et du coup j’ai cherché et il est dispo d’occasion sur Gibert : https://www.gibert.com/le-prince-du-neant-t-1-autrefois-les-tenebres-5327899.html
    J’le mets dans ma liste d’envie pour mémoire, mais j’essaye de baisser ma PàL en ce moment donc je te le laisse volontiers si tu veux le commander ^^.

    J'aime

    1. John Évasion dit :

      Haha j’avoue ça m’aide lol mais c’est intéressant de savoir que tu as Ender et Hyperion, si jamais tu les lis avant moi tu pourras me donner ton avis 🙂
      Tkt j’ai le même problème que toi, et avec la Grosse OP où je me suis procuré une trentaine de livres numériques, ben je suis foutu en fait.

      J'aime

  6. Comme dirait Apophis, Hypérion, c’est le bien! Mais, je ne l’ai pas encore lu!

    Aimé par 1 personne

  7. Tigger Lilly dit :

    Hyperion et la stratégie Ender sont dans ma wish aussi ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s