Test Jeu : Game Dev Tycoon

DÉVELOPPEUR :
Greenheart Games
ÉDITEUR :
Greenheart Games
ANNEE DE SORTIE :
Août 2013
PLATEFORME :
PC Windows
LANGUES :

PRIX :
9,99€

À propos de l’éditeur :

Greenheart Games est un studio basé à Brisbane, en Australie, qui a été fondé par les frères Patrick et Daniel Klug en 2012. C’est maintenant une petite équipe indépendante travaillant à distance du monde entier, rassemblée autour de la conviction que les jeux doivent être plus que de simples machines à sous déguisées optimisées uniquement pour générer des profits.

Résumé :

Rejouer l’historique des jeux. Créez des jeux qui se vendent le mieux. Rechercher de nouvelles technologies. Devenez le leader du marché et gagnez des fans du monde entier.

Mon avis :

N’avez-vous jamais eu envie de créer un jeu vidéo Stratégie avec pour thème les dinosaures ? Ou d’enfin créer la suite que la licence Mass Effect mérite depuis tant d’année ? Ou d’avoir votre propre jeu d’érotisme sur Nitendo 64 (Hein ? Quoi ?) ? Ahem… Bref, avec GDT, c’est possible !

Ah, Game Dev Tycoon. Que d’heures j’ai pu passer sur ce jeu (quasi une centaine). Ce qui prouve qu’un jeu n’a pas besoin d’un développé par un des géants de l’industrie vidéoludique pour être plaisant et y trouver son bonheur des dizaines d’heures durant, et à un prix défiant toute concurrence pour une rentabilité maximum !

En vérité, je n’ai, à l’heure actuelle, trouvé aucun concurrent capable de me procurer le même plaisir à si long terme. Il y a bien eu Mad Games Tycoon qui m’a beaucoup plus et rendais ses parties un peu plus personnalisables, et ici récemment City Game Studio mais sinon Game Dev Tycoon reste pour moi la référence du jeu de simulation de création de jeu et le pionner du genre, celui sur lequel tous les autres ont pris exemple pour essayer de se démarquer.

Commencez votre aventure dans les années 80, dans votre garage, à l’époque où les premiers ordinateurs n’étaient que codes et chiffres. Ce sera à vous de développer vos premiers jeux, créer un moteur qui vous permettra de mettre plus d’options dans vos créations, investir dans la recherche pour débloquer de nouvelles fonctionnalités ou de nouveaux sujets, réaliser des contrats dans un temps imparti pour des entreprises, investissez ensuite dans du personnel que vous formerez tout comme vous au fil de temps et voyez l’actualité des plateformes de jeux changer et évoluer. Le tout est simple, très intuitif, on se laisse prendre par toutes les possibilités sans s’en rendre vraiment compte et on se surprend à voir les heures défiler alors qu’on aimerait juste « un dernier jeu » avant d’aller dormir. Une fois suffisamment développé, vous pourrez créer vos propres conventions, vos propres plateformes de jeux, mettre en place les jeux massivement multijoueur… Bref, tout ce qui fait le gaming moderne. Une fois le jeu terminé, pas de souci, vous pouvez continuer la partie autant que vous voudrez.

L’autre gros point fort est la communauté du jeu qui aura largement participé à apporter nombre d’éléments pour rendre l’expérience encore plus authentique avec l’ajout de certaines plateformes manquantes ou des sujets de jeux ou encore des événements d’actualité liés au monde des jeux vidéo.

Si l’on peut vraiment faire une remarque, c’est clairement le manque de possibilité de personnalisation de l’espace. Je trouve également que le jeu évolue peut-être trop rapidement. C’est un petit jeu, et donc si on se limite à la durée de vie de base, on peut vite se retrouver à la fin d’une partie sans avoir réussi à tout débloquer ou à tout exploiter comme on l’aurait voulu, ce qui veut dire qu’on doit soit recommencer, soit continuer mais sans plus de « compte à rebours ».

Il y a également un mode pirate qui est également sympa comme challenge, où l’on essaie de se développer mais avec des personnes qui piratent nos jeux et font du coup réduire nos ventes, en plus des autres entreprises vidéoludiques qui essaient de racheter vos parts et donc vous perdez une part de vos bénéfices. C’est le niveau un peu « Hardcore » mais des mods permettent de passer la difficulté et du coup de réussir des succès cachés du jeu sur Steam.

Conclusion

Probablement Le meilleur jeu du genre. Graphiquement simple mais très éclairé et visuellement agréable et extrêmement intuitif. Le jeu est assez simple dans sa prise en main, au plus vous ferez des jeux et des rapports, au plus vous saurez comment jauger vos barres d’optimisation (moteur, dialogue, I.A., Design du monde,…). Vous aurez également l’occasion d’avoir un labo de recherche (développement de vos propres conventions,…) et un labo technique de création de vos propres consoles. Il y a également un mode « pirate » où vos sorties de jeu sont sans cesse piratés et où des entreprises cherchent à racheter vos parts et donc se font du bénéfice sur votre dos. Un mode un peu hardcore mais qui rajoute du piment aux joueurs chevronnés. L’ajout de nombreux mods par la communauté apporte de vrais plus en termes de contenu (nouvelles consoles, nouveaux thèmes de recherche, nouveaux composants de recherches pour vos moteurs,…) ainsi que de la diversité dans vos parties. C’est un jeu pionnier du genre sur lequel les nombreux autres jeux de simulation d’entreprise se basent pour tenter de le concurrencer. Un jeu que je recommande à tout prix si vous êtes fan de simulation d’entreprise de jeux vidéo. Quelques petits bémols dans la liberté créative de vos espaces de travail mais on peut apprécier le fait que le jeu se centralise uniquement autour de la conception de jeu et de la gestion économique de vos ventes et dépenses (donc pas besoin de penser à tout et se concentrer uniquement sur le côté ludique du jeu). Et quand on voit le prix, bah y a pas à réfléchir. Foncez !

Les + :

  • Un pionnier dans le jeu de simulation d’entreprise de jeux vidéo
  • Graphiquement simple mais agréable à l’œil
  • Gameplay extrêmement intuitif
  • « Simple » mais efficace
  • Différents niveaux de difficultés
  • La communauté a apporté de nombreux mods pour permettre de rendre l’expérience encore plus immersive.
  • Prix attractif
  • Configurations requises basses

Les – :

  • Le manque de personnalisation de son lieu de travail
  • Durée de vie limitée si on s’arrête au compte à rebours
  • Le jeu commence à vieillir, ça serait cool d’avoir un 2 pour les 10 ans du jeu

HEURES DE JEU AVANT PUBLICATION
99 Heures
NOTE
9/10
CONFIGURATIONS REQUISES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s