Un jour, un auteur : Joe Abercrombie

diary-968592_960_720

Bienvenu dans « Un jour, un auteur », ayant la même fonction que les autres articles « Un jour, un Blog », c’est-à-dire rendre hommage à une personne et à son travail. Ce type d’article sera également un reflet thématique à mes PAL et Wishlist, donnant plus de visibilité à ce type d’article, ainsi qu’aux articles « Auteurs » que je réalisais par ordre alphabétique.

On la joue plus light et on propose un seul auteur par article. Un auteur qui nous a marqué dans la lecture de l’un de ses romans, ou dont on a très envie de découvrir l’oeuvre.

On commence avec un des maîtres de la Dark Fantasy (ou pour les puriste, le Grimdark) anglo-saxonne, le bien nommé Joe Abercrombie.

Joe-Abercrombie
Abercrombie…Joe Abercrombie !

Biographie :
« Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Lancaster, Angleterre , le 31/12/1974

Joe Abercrombie est un auteur anglais de fantasy.
Après des études de psychologie à l’université de Manchester, il s’installe à Londres et vit de petits boulots. Il devient ensuite éditeur de film et travaille sur des documentaires, films indépendants, clips ou encore concerts d’artistes confirmés (Cold Play et Barry White, entre autres).
Son travail de monteur lui laissant beaucoup de temps libre, il décide en 2001 de se lancer dans l’écriture d’une trilogie de fantasy épique mais en se concentrant davantage sur des personnages vifs et sur l’action, avec beaucoup de rebondissements, une prose à la modernité dépouillée et par-dessus tout de l’humour. Il termine le premier volume, The Blade Itself, en 2004. Le livre est rejeté par plusieurs agents avant d’être accepté par la maison d’éditions Gollancz, qui le publie en 2006. Il est suivi les deux années suivantes par deux autres tomes qui forment la trilogie La Première Loi (The First Law). Cette trilogie écrite en réaction à la fantasy traditionnelle se caractérise par son aspect très sombre et des antihéros comme personnages principaux.
Continuant à écrire dans le même univers, il publie en 2009 Servir froid (Best Served Cold). Ce roman sur le thème de la vengeance d’une mercenaire laissée pour morte par son employeur lui est inspiré par le film À bout portant et a été comparé à Kill Bill. En 2011, il publie Les Héros (The Heroes), récit d’une bataille sur trois jours et à travers les points de vues de six personnages principaux, trois dans chaque camp. L’auteur considère ce roman comme son œuvre la plus techniquement accomplie avec ses différents intrigues et personnages entremêlés dans un laps de temps très court. La même année, il signe un contrat avec Gollancz pour quatre nouveaux romans, toujours situés dans le même univers. Le premier, Pays rouge (Red Country), sort en 2012. Tirant son inspiration du western spaghetti, il voit le retour au premier plan de l’un des personnages principaux de La Première Loi. Il se classe 2e des ventes hebdomadaires au Royaume-Uni et entre aux États-Unis à la 27e place de la New York Times Best Seller list.
L’auteur est ensuite approché par HarperCollins afin d’écrire pour un public plus jeune et y voit l’occasion de créer un monde différent et de raconter une histoire avec moins de violence et de sexe tout en conservant les marques de fabrique qui ont fait son succès. Il écrit donc la trilogie de La Mer éclatée (Shattered Sea, 2014-2015) dans un monde inspiré par la culture des Vikings et dont les trois volumes présentent la particularité d’avoir chacun des personnages principaux différents. Il revient à l’univers de La Première Loi en 2016 par l’intermédiaire d’un recueil de nouvelles, intitulé Double Tranchant (Sharp Ends), constitué de treize récits s’y déroulant.
Son projet suivant est une nouvelle trilogie se situant dans le monde de La Première Loi environ trente ans après les événements de celle-ci et alors que l’Union, aux débuts de sa révolution industrielle, est déchirée par la guerre civile. Certains des personnages de ses romans précédents y feront une réapparition à l’arrière-plan. Le premier tome de cette trilogie, A Little Hatred, est publiée en .
Il vit à Bath, dans le Somerset, avec sa femme et ses trois enfants. » (source : Wikipédia et Babelio)

81FnTl6wZPL

Bon, il n’y a pas grand intérêt à retranscrire bêtement ce que les sites disent à propos des auteurs, mais ils donnent une base, un aperçu de la vie de ces hommes et de ces femmes dont l’Imaginaire nous fait rêver. Et l’on peu y découvrir des parcours parfois atypiques. Le plus important, c’est pourquoi nous sommes attirés par eux, leur univers, leur écriture et/ou leur personnalité ?

Pour ma part, en ce qui concerne Joe Abercrombie, il s’agit d’un véritable coup de coeur sur « Les Héros » édité chez Bragelonne (comme tous ses livres d’ailleurs). Une vraie révélation dans le genre littéraire et le style qu’a su donner l’auteur tout au long du récit. Un style percutant, une véritable toile d’intrigues et un goût du « Epic but dirty » totalement jubilatoire. Outre ces éléments, ce sont également ses personnages qui ont une véritable saveur dans ses textes, des anti-héros avec une cynisme humoristique déroutant et des personnages secondaires tout aussi bien travaillés et attachants malgré les apparences.

Si on est fan du genre, il suffit de lire « Les Héros » pour savoir que l’on a affaire ici à un grand auteur. On ressent toute l’expérience cinématographique d’Abercrombie car les scènes de batailles sont vraiment pensées comme une série ou un film. Il ne fait d’ailleurs aucun doute que si les livres d’Abercrombie devaient être adaptés un jour en format audiovisuel, il devrait y avoir un engouement et un résultat au moins aussi fort et si pas plus satisfaisant qu’un Game of Thrones (oui, oui, je le dis, et ce n’est pas la saison 8 qui me fera changer d’avis).

Heroes_by_Joe_Abercrombie_Wraparound
Epicness !

Parce que je suis blogueur et parce que j’ai voulu mettre l’accent sur la diversité, je n’ai toujours pas lu d’autres Abercrombie (puis vous connaissez ma lenteur légendaire) mais les très bons échos qui entoure le reste de ses écrits me donnent toujours plus envie d’y plonger dedans. La bonne nouvelle, c’est que je possède toutes les œuvres traduites de l’auteur (aussi bien en broché qu’en Ebook, via les promos ou les salons). J’ai donc de quoi faire et je pense vraiment me replonger dans son univers mais j’ai également peur de la déception. En effet, « Les Héros » fut un tel coup de coeur pour moi que j’ai peur de ne pas y retrouver les mêmes ingrédients, alors que je sais pertinemment que son style très marqué est présent dans quasi chaque livre qu’il a écrit, mais que voulez-vous ? Le but sera de finir la trilogie des « Terres de sang », dont fait partie « Les Héros » avec « Servir froid » et « Pays rouge », puis d’enchaîner avec le début de son oeuvre, c’est-à-dire la trilogie de « La Première Loi », pour ensuite finir par « La mer éclatée » plus orienté pour la jeunesse et donc susceptible de moins me plaire. Viendront pour terminer les recueils de nouvelles. J’espère que l’auteur se déplacera un jour en Belgique (Trolls&Légendes peut-être ?) pour dédicacer et j’espère que j’aurai lu une grande partie de son oeuvre s’il vient un jour par chez nous !

half

Œuvres

Univers de La Première Loi

Trilogie La Première Loi

  1. L’Éloquence de l’épée, J’ai lu, 2007
    Réédité sous le titre Premier Sang, Pygmalion puis chez Milady, 2017
  2. Déraison et Sentiments, Pygmalion, 2010 puis chez Milady, 2018
  3. Dernière Querelle, Pygmalion, 2011 puis chez Milady, 2018

Série The Age of Madness

  1. A Little Hatred, 2019 (En Angleterre)

Trilogie Terres de sang

Recueil de nouvelles

  • Double Tranchant, Bragelonne, 2017

Univers/Trilogie La Mer éclatée

  1. La Moitié d’un roi, Bragelonne, 2014
  2. La Moitié d’un monde, Bragelonne, 2015
  3. La Moitié d’une guerre, Bragelonne, 2016
  • La Mer éclatée – L’Intégrale, Bragelonne, 2017
couv67110034
Je sais pas vous mais la couverture de ce dernier bébé me donne envie !

Vous l’aurez compris, Joe Abercrombie c’est peut-être pas l’auteur le plus prolifique ni le plus diversifié, mais ce qu’il fait, il le fait bien. Si on aime la Fantasy (Dark), l’humour et les complots, on ne peut que vouloir le lire ! On a hâte d’en découvrir plus sur lui, sur son oeuvre, et on a aussi hâte de se procurer « Little Hatred », son dernier né, dès qu’il paraîtra en version française !

Et vous ? Connaissez-vous cet auteur ? L’avez-vous déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

unnamed
Photo : © Lou Abercrombie

Voilà, c’est la fin de ce numéro de « Un jour, un auteur », j’espère que ce type d’article vous donnera de nouvelles pistes de potentielles lectures et n’oubliez pas, si vous avez déjà de l’expérience dans ces différents auteurs, n’hésitez pas à la partager en commentaire !

Articles associés

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Super article 🙂
    J’ai lu Servir Froid que j’ai beaucoup aimé et je suis en train de lire le premier tome de La première Loi 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Take me to Ketterdam dit :

    Je n’ai jamais lu de Joe Abercrombie non plus ! Mais je compte remédier à ça très bientôt… Surtout que j’ai le choix, si je comprends bien ! 🤔
    Merci pour cet article 😁

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui du choix. Démarrer par les trilogie de la première loi ou la trilogie de la mer éclatée me semble pas mal !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s