Le Monde de The Witcher (collectif), entrez de plein pieds chez les sorceleurs !

le-monde-de-the-witcher-632658

Informations :

  • Édition : Panini Books
  • Parution : 03 juin 2015
  • Nombre de pages : 184 pages
  • ISBN : 2809449945
  • Prix : 32,00€ – 35,00€ (Broché)

Résumé :

Plongez dans le monde des chasseurs de monstres : les personnages vous entraînent dans une visite guidée de la sombre et fascinante aventure de THE WITCHER. Ce magnifique livre illustré vous invite à la découverte de lieux magiques, des créatures funestes qui les peuplent, et des armes qui peuvent les vaincre…

witcher_3_yenneferjpg-Kiss My Geek

« Alors que les années passaient, Vesemir finit par ressembler aux monstres qu’il chassait : une relique d’une époque révolue, quelqu’un dont le comportement et les croyances, celles d’un homme fondamentalement bon et juste, devenaient de plus en plus rares dans la société où il vivait. Franc et sincère jusqu’à la brutalité, Vesemir n’avait que mépris pour le mensonge et la trahison, quand d’autres s’adonnaient sans hésiter à l’un comme à l’autre. »

Contexte et actualité

Une grande partie d’entre vous doit sans doute savoir que The Witcher sera produit prochainement (fin 2019) par le géant NETFLIX. Un événement qui fera croire à plusieurs milliers de personnes qu’il n’y a que la série qui parle de Geralt de Riv et de ses aventures, un peu comme beaucoup qui pensent encore aujourd’hui qu’il n’y a que le jeu et qui s’étonnent que l’univers du Sorceleur soit sorti directement d’une série de livres d’un auteur polonais.

The Witcher 3 a vraiment fait entrer dans la lumière mondiale notre chasseur de monstres préféré, mettant également en évidence les nombreux livres de l’auteur polonais Andrzej Sapkowski. Pour avoir lu le premier tome et joué Au Witcher 2 et 3 (et débuté le 1 mais arrêté car pas apprécié le mode de jeu), les 2 supports se complètent et les livres apportent une compréhension non négligeable à de nombreux passages des jeux vidéo. Vient la question suivante, la série sera-t-elle fidèle aux livres ?

books

Lors du visionnage de la bande-annonce, on peut en déduire que l’univers sombre dans lequel évolue Geralt de Riv et ses compagnons sera probablement respecté. Cet élément sera suivi par l’auteur des livres lui-même pour s’assurer que l’ambiance originale de son oeuvre sera respectée. Niveau personnages, j’avais émis de gros doutes concernant le personnage principal et le choix de l’acteur Henry Cavill (alias Man of Steel/Superman). Suite au visionnage du trailer, je suis relativement rassuré à ce niveau-là, le charisme naturel de l’acteur britannique fait le job. À voir comment il sera traité tout au long de la série. J’ai par contre beaucoup plus de craintes pour les autres (Yennefer et Ciri notamment qui ont des personnalités très particulières, et surtout Triss Merigold). Je me pose également des questions sur la trame principale. En effet, même si l’on sait qu’elle se situera dans la « jeunesse » du Sorceleur (oui je précise car certains pensaient qu’il n’y avait que le jeu The Witcher 3 et se sont donc offusqués que Geralt n’avait pas de barbe dans la série…les malheureux), on se baserait apparemment sur les deux premiers livres qui sont des recueils de nouvelles ainsi que les tomes 3 et 4 qui démarrent la saga avec Ciri, héritière du Nilfgaard et fille adoptive du Sorceleur, mais c’est à confirmer. 8 épisodes reprenant certainement les passages les plus importants des 3 ou 4 premiers tomes, ce qui laisserait de la place pour plusieurs saisons. Mais tout ça reste à confirmer et s’il y a bien une chose à faire d’ici décembre, c’est de (re)lire les livres et se remettre aux jeux vidéo ^^

thewitchernetflix

Mes impressions, mieux aborder l’univers de The Witcher 

Voilà une encyclopédie qui m’a tout de suite attiré. Pas compliqué, dès qu’il s’agit de quelque chose qui se rapproche de près ou de loin à la saga The Witcher, je deviens tout foufou.

db9leg2-b710af7d-f333-43a7-bd0b-9168e995bd26.gif

Tout d’abord, le monde du Sorceleur (traduction de The Witcher) fut créé par le bien inspiré polonais Andrzej Sapkowski qui produisit plusieurs tomes avec comme héros central le très cher Geralt de Riv, surnommé Loup Blanc. les studios CD Projekt Red, développeurs de jeux basé en Pologne, ont repris l’oeuvre de Sapowski et produisirent plusieurs jeux nommés The Witcher (1, 2 et 3) et Gwent (jeu de carte se trouvant dans le troisième opus des jeux et reprenant les personnages et monstres peuplant ce monde), ainsi que d’autres jeux annexes, toujours dans le même univers, mais moins populaires.

Même si je n’élèverais pas l’auteur au même rang que Sir Tolkien, je pense néanmoins que c’est un grand et magnifique auteur contemporain ayant développé une histoire profonde, cohérente et complète avec un « héros » mythique, Geralt de Riv, ainsi que de nombreux personnages secondaires on ne peut plus fouillés et complexes.

67407207_2731088896920428_6560686630540148736_n.jpg

Pour résumer cette encyclopédie, elle est divisée en 5 catégories :

  • Le Monde et ses habitants (expliqué par le dragon doré Villentretenmert, répondant au nom de Borch Trois Choucas en forme humaine).
  • Les Sorceleurs (par Vésémir)
  • La magie et les religions du continent (par Yennefer de Vengerberg)
  • Les Monstres des Royaumes du Nord (par Geralt de Riv)
  • La geste de Geralt de Riv (par Jaskier)Chaque introduction de chapitre est conté par le maître poète Jaskier, ami de longue date du Sorceleur et répertoriant dans ce manuel les grandes lignes du Continent, de ses habitants, de l’Histoire et autres composants de ce riche univers.
    tumblr_pgrre9oPDd1ujpyi9o1_540.gif
    Ah oui…Team Triss forever ❤

    Ce livre note « Encyclopédie du jeu vidéo », mais plusieurs informations relatées dans cet ouvrage proviennent également des livres de Sapkowski (les jeux ne sont pas forcément de simples adaptations des ouvrages de l’auteur, ils narrent des moments bien précis, clés dans l’Histoire du Sorceleur, mais également des inventions des studios pour diversifier l’aventure, mais n’ayant pas lu tous les tomes, je ne me prononcerai pas plus sur la comparaison livres/jeux).

     

    67307287_495026674641063_5040041034050961408_n.jpg

    Deux types de lecteurs peuvent lire cet ouvrage édité par Panini Books, les adeptes de la série (aussi bien jeux que livres) et les néophytes, ayant quelques connaissances sur le monde de The Witcher mais sans plus et qui désirent enrichir leur bagage.
    Pour ceux qui s’y intéressent mais n’ont pas encore de grandes connaissances dans le monde proposé par l’auteur polonais, ce livre est une mine d’informations. Le fait que chaque chapitre soit détaillé par un personnage différent de la saga apporte une vision et un style différent (surtout avec Vesemir). Le profane pourra y découvrir l’Histoire des premiers hommes et leur expansion, les conflits ayant agités le Continent, la puissance grandissante du Nilfgaard, le métier et les origines des sorceleurs, les monstres,… Bref, il aura son comptant d’informations à digérer avant de pouvoir attaquer sérieusement et efficacement les livres ou les jeux, et il pourra voir les très belles images des personnages, lieux ou bestioles qu’il devra rencontrer lors de son voyage. C’est ainsi que l’on se rend compte, de façon assez large, de l’univers et du background gigantesque qu’a créé l’auteur polonais. Après, le lecteur, s’il n’a pas déjà joué à la trilogie, sera spoilé au dernier chapitre.

    1517680164_w2fdkpz.gif

    La vision du lecteur expérimenté ou du joueur invétéré sera plus nuancée. L’on pourra toujours dire que l’encyclopédie n’est pas assez longue, que l’on aurait pu y ajouter un chapitre « personnages » (mais là il prendrait facilement 100 pages), la description de certaines scènes clés de la saga est très (trop) vague (on oublie par exemple le rôle important qu’a joué Triss Mérigold dans les relations amoureuses et dans les aventures du chasseur de monstre), le peu de développement du chapitre sur les monstres (surtout le leschen ou encore le fiellon pour ne citer qu’eux),… En tant que fan, ces détails (ou plutôt ce manque de) me gênent assez fortement. Quand on a un titre intitulé « Le Monde de… », on s’attend à avoir une vraie encyclopédie, complète, un point de référence pour les personnes souhaitant une information ou un complément. C’est à mon sens, le point le plus critiquable du livre. Mais comme cité plus haut, le profane y trouvera largement de quoi se faire les dents. Et puis on se doute bien qu’un livre reprenant l’ensemble des éléments de cette saga (livres + jeux) dans les plus minutieux détails ferait le double, voir le triple de volume.

    De mon point de vue, les chapitres du Monde et ses habitants (où l’on apprend l’Histoire, les différentes guerres ayant façonné le monde actuel, des descriptions de régions peu développées ou juste mentionnées dans la saga,…), les sorceleurs (décrit par Vesemir, un délice de second degré par instant, la naissance de leur caste et l’effondrement de Kaer Morhen,…) et la geste de Geralt (qui explique des infos très détaillées sur la relation spéciale entre Geralt et Ciri, le parcours de Ciri la fille adoptive du Sorceleur,… même si j’ai des réserves sur des passages qui sont pour moi beaucoup trop vagues lorsque l’on connaît les jeux et les livres) sont les meilleurs. le chapitre de la Magie et des Religions est très technique et parfois compliqué à suivre, et le chapitre sur les monstres, censé être l’un des meilleurs, est à mon sens trop vite balayé.

67190308_962085354134095_445640386384232448_n.jpg

« Les montagnes ardentes séparent la région qu’habite votre culture, celle que vous qualifiez de « civilisée », des terres « barbares » et « sauvages » de l’est. Étant donné que l’histoire des hommes est une succession de guerres sanglantes, de complots, de meurtres et d’extermination en masse, j’ai du mal à entrevoir comment on a appliqué ces étiquettes. »

Ce que j’ai aimé

  • L’objet livre est très bien composé. Armature solide et images de qualité issues de croquis, de jeux et autres, il en vaut largement le détour pour la qualité de la présentation.
  • La division par thème, introduit par le barde Jaskier et relaté à chaque nouveau chapitre par un personnage différent, c’est très bien pensé, les tons différents diversifient la lecture et malgré qu’il s’agisse d’une encyclopédie, on est pas à l’abri d’une petite tranche de rire (surtout dans la partie contée par Vesemir).
  • Un livre excellent pour celui ou celle qui souhaiterait appréhender l’univers de The Witcher sans avoir joué aux jeux ou sans avoir lu les livres. Certains passages risquent cependant d’être un peu compliqués à comprendre si vous n’avez absolument aucune notion de l’univers.
  • Si le livre est tout indiqué pour les profanes du sorceleur, il peut également être intéressant pour les plus expérimentés de revoir certaines notions, d’en apprendre plus sur l’Histoire ou de se remémorer certaines scènes de livres ou des jeux vidéo.
  • Le Monde et ses habitants, les sorceleurs et la Geste de Geralt de Riv sont les chapitres qui m’ont le plus captivé. La magie et les religions du Continent (un peu plus technique) et les monstres des royaumes du nord (trop brossé pour un tel ouvrage) sont bons également mais m’ont moins enthousiasmé.
  • C’est une encyclopédie The Witcher… ce seul élément devrait vous faire craquer 😀 lol !

Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé

  • Nommée encyclopédie, je la trouve un peu légère pour être appelée ainsi. En effet, à peine plus de 180 pages pour présenter l’univers foisonnant de The Witcher. Presque aucun développement de personnages qui sont pourtant le sel de cette aventure, monstres décrits sommairement,… Après, je sais qu’il s’agit d’un livre qui n’est pas à vocation d’être totalement complet, de permettre aux personnes qui le lisent d’aborder le monde de Geralt de Riv de manière édulcorée et de donner envie d’aller plus loin (en achetant les jeux ou les livres). Mais en tant que fan de la franchise, j’en voulais encore plus. Quand c’est bon, on en veut toujours plus !
  • Les « experts » du monde de The Witcher (ayant lus tous les livres et joués aux jeux) auront droit à quelques rafraîchissements de mémoire, quelques chouettes souvenirs à se remémorer, mais risquent de rester sur leur faim.

Conclusion

J’aurai voulu mettre la note maximale, mais en tant que fan, j’en voulais plus. Comme précité, le profane pourra plonger dans un univers sans être trop brusqué, alors que l’expert restera peut-être sur sa faim. Une lecture très agréable et une façon de (re)visiter le succès de l’auteur Polonais ou des studios CD Projekt Red, mais un petit goût de trop peu assèche légèrement mon enthousiasme. Mais quoi qu’il en soit, cela reste un très bon livre, avec des illustrations de qualité et des variations de personnages à chaque chapitre pour diversifier la lecture, et c’est un ouvrage que se doit de posséder tous ceux qui affectionnent la saga de The Witcher. Un excellent complément pour parfaire ses connaissances ou pour aborder l’aventure du sorceleur en toute sérénité. 

Note

8,5/10

Pour celles et ceux qui auraient loupé la bande annonce de la série produite par NETFLIX, c’est ci-dessous que ça se passe 😉 Enjoy !

Si vous avez apprécié cette critique (ou pas), n’hésitez pas à commenter. Si vous l’avez déjà lu ou si vous avez des questions spécifiques au récit, laissez une trace de votre passage 🙂

D’autres avis d’experts, c’est par ici –> …

 

 

 

Publicités

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lilith dit :

    Un bon livre en attendant la série Netflix, dont j’ai beaucoup aimé la bande-annonce. Sinon, contente de voir que je ne suis pas la seule dans la Team Triss!

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui parfait pour se mettre en jambe avant le bébé Netflix. Lol, j’adore lire les débats à chaque fois sur les teams Yen et les teams Triss 😀

      Aimé par 1 personne

  2. MahaultMots dit :

    La série me donne vraiment l’impression qu’on va suivre la trame des livres, ce qui me paraît presque indispensable d’ailleurs pour bien comprendre cet univers.
    Cette « encyclopédie » a tout de même l’air bien sympa !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui, à voir s’ils resteront fidèles à ce que les livres décrivent (tu peux suivre une trame sans forcément respecter à la lettre les actions qui s’y passent). Mais il semblerait que de grands moments des livres seront dans la série (le « Boucher de Blaviken, la « renaissance » de Yennefer ainsi que l’épisode du dernier vœu, le contrat sur la stryge,…), bref, de grands moments visuels nous attendent je pense ^^

      Aimé par 1 personne

  3. Lutin82 dit :

    J’ai d’abord lu les romans, puis joué au jeu, et pour finir je regarderai la série.
    En passant, j’ai ce bouquin! 😉

    Aimé par 1 personne

      1. Lutin82 dit :

        Oh, j’ai beaucoup aimé. Je n’ai pas tout lu. juste picoré.

        Aimé par 1 personne

  4. Alterran dit :

    Je l’ai ! Très beau bouquin en effet.
    Team Triss obvious!!
    Par contre je suis passé totalement à côté du projet de série… Je vais voir tout ça, c’est une très bonne nouvelle ! D’autant plus si une attention particulière sera accordé à l’ambiance de la saga !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Comment as-tu pu passer à côté alors qu’il a fait le tour de toute la toile :-O lol. Oui, on a beau se dire qu’il faut pas en attendre de trop mais lorsqu’une telle saga est portée à l’écran, on a d’office envie que ça soit une tuerie. On croise les doigts !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s