Youtube or not Youtube ?

Salut mes loutes, quelles nouvelles depuis la dernière fois ?

Petit article particulier aujourd’hui car je vais aborder un thème que j’avais annoncé lors du 1er anniversaire du Blog et qui me tenait particulièrement à cœur, c’est l’éventuelle envie de tenter l’expérience de booktubeur (pour ceux qui ne connaîtraient pas c’est donc faire des vidéos Youtube en critiquant des livres en somme). 

Alors je sais que certains blogueurs ici présents qui me suivent avec conviction (je les remercie d’ailleurs pour leur franchise et leur suivi du Blog, ce qui me touche beaucoup) ont déjà émis des réticences, voire même des réserves, et pire, des avis négatifs quant à cette possibilité. Je vous entends chers confrères et consœurs, mais je veux ici analyser avec vous différents paramètres de cette éventualité. Sorte d’introspection publique et ouverte à l’avis de tous.

business-3139196_960_720

J’articule ici mon analyse à la manière d’un projet marketing, en utilisant ce que l’on appelle le SWOT (en Anglais : Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats…traduisez par : Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces…FFOM ça a tout de suite moins de gueule je trouve ^^ »). Bref, merci les cours d’études supérieures. Je vais également aborder certaines questions pour compléter ce fameux SWOT mais il n’est pas impossible que je me répète au cours de l’article. Vous me direz : « Hey ! Dingue ! Tu vas pas un peu loin là, non ? », je vous répondrai : autant y aller à fond et essayer d’enrober un maximum le sujet plutôt que de l’effleurer. Mais je compte naturellement sur vous pour étayer mes propos ❤

C’est parti mon kiki !

ahwg

Pourquoi ?
C’est avant tout une envie qui traîne dans l’esprit, longtemps, un peu à l’image du Blog lorsque j’ai pris de longues semaines à réfléchir à la possibilité de m’en créer un. Je savais que j’en avais envie mais il me manquait la petite pichenette pour aller de l’avant et faire face aux difficultés que j’allais probablement rencontrer (merci Senseï !). Bref, Booktube c’est une réflexion qui trotte dans mon crâne comme un parasite. J’ai besoin de faire le point sur cette question qui reste depuis (trop ?) longtemps en suspens.

L’envie est née probablement après la création du Blog. En faisant des recherches, j’étais tombé sur de nombreux youtubeurs qui mettaient en avant leurs lectures et qui possédaient un public assez important (La Brigade du livre, Bulledop et autres Samantha Bailly ou encore Moun). La manière de présenter, l’accroche avec le public et les possibilités qu’offrait ce support m’ont vraiment emballé. L’envie d’essayer de faire pareil, mais à ma façon bien entendu, a naturellement germé à force d’en regarder ou d’écrire les chroniques sur le Blog.

Autres supports ?
Instagram et Tweeter ? Je m’étais posé la question et j’ai analysé si cela me convenait vraiment. Insta est plus porté sur la photo et je ne suis pas vraiment porté sur ce support. De nombreux blogueurs le font déjà et le font admirablement bien. Ce n’est juste pas mon délire. Quant à Tweeter, j’ai un peu regardé la plateforme mais je n’y adhère tout simplement pas. Je n’ai pas d’atome crochu avec le petit oiseau bleu. Pour ce qui est de Facebook, je continue mon pilonnage de partage de mes chroniques sur les groupes dédiés. Je me prend moins la tête qu’avant pour ça, mais je pense qu’il est important de continuer à montrer sa présence sur les réseaux sociaux, ne serais-ce que pour montrer qu’on existe, « fidéliser » le public et essayer d’attirer de nouveaux lecteurs si possible. D’où la question de Youtube pour aller encore au-delà de la simple présence sur Facebook et pour intéresser un maximum de people.

Forces de la plateforme :

  • Youtube, c’est THE portail audiovisuelle que tout le monde regarde ou écoute. Peu de concurrence à ce niveau-là hormis Dailymotion ou encore Twitch ou Flickr. Mais on reste très loin de l’écrasante domination de la plateforme audiovisuelle de Google.
  • THE plateforme audiovisuelle et donc des millions d’utilisateurs (et donc des millions de personnes qui iront sur mes vidéos mouahahaha !!!…. A…Attendez, on me dit dans l’oreillette que ces millions de personnes ne viendront jamais sur ma chaîne…Ah…Bah je vais essayer malgré tout !!! Il faut être AM-BI-TIEUX !… Lol).
  • Pour celles et ceux qui n’ont pas le courage de lire (ce qui peut paraître contradictoire lorsque l’on parle de livre), écouter et regarder une vidéo leur semble plus abordable. L’attention n’a pas besoin d’être autant focalisée que lors d’une lecture de critique écrite.
  • C’est l’utilisation d’outils, de programmes et autres appareils qui mettent en valeur ce que vous souhaitez montrer au public. Nous sommes donc dans le développement de quelque chose de plus varié que le simple article de Blog.

Faiblesses de la plateforme :

  • Ne pas s’y connaître dans l’utilisation de Youtube, des programmes, dans les animations ou dans la gestion des graphismes, c’est un vrai frein à l’usage de cet outil et même s’il y a beaucoup de tutos sur comment se servir de tous ces gadgets, il n’est pas toujours facile de comprendre ou de suivre, connaître les paramètres,…
  • La création de contenu, à l’instar des articles de Blog, nécessite beaucoup de temps à y consacrer, voire même beaucoup plus. Ne serait-ce que pour le découpage vidéo, apprendre ce que l’on va dire devant l’écran,… Et tout le monde n’a pas forcément le temps.
  • The web is dark and full of terror…and haters… Pour ceux qui ont quelques notions de Game of Thrones, vous aurez reconnu une phrase emblématique de Mélisandre (remaniée pour les besoins de l’article ^^). En effet, bien que 9/10ème des personnes qui viendront sur Youtube sont bienveillants, il y a également une minorité qui a besoin de déverser sa haine sur les vidéos. La plateforme ne banni pas les fauteurs de troubles (ou du moins pas que je sache).

youtube-1158693_960_720

Opportunités :

  • Toucher potentiellement un public beaucoup plus large que ce qui est déjà présent pour le Blog. Notre but est le partage, et si ce partage peut être étendu grâce à cet outil, pourquoi pas ? La complémentarité des deux plateformes peut réellement créer un boost dans les deux sens. La possibilité de parler d’autres choses que de littérature pour élargir encore plus le public peut être envisagé. De plus, la blogosphère est surtout fréquentée par des habitués, tandis que Youtube est potentiellement beaucoup plus ouvert au monde, du moins de mon point de vue.
  • S’il y a de nombreuses booktubeuses, les hommes se font plus rares (ou sont tout simplement moins connus ou suivis). Il y a donc de la place à prendre à ce niveau-là (de plus, il y a très peu de belges) et si je garde ma ligne éditoriale, c’est-à-dire prendre le parti de la SFFF adulte et de mettre en avant des œuvres littéraires belges, je crois que la chaîne pourrait se démarquer.
  • Se démarquer également de par les idées que j’aimerai développer dans la présentation. En effet, beaucoup de booktubeurs proposent une vidéo linéaire avec pas ou peu d’éléments qui viennent dynamiser leur contenu. Si je devais prendre quelques exemples de youtubeurs qui m’inspirent (autres qu’en littérature), il y aurait « Captain Popcorn » et sa profondeur d’analyse, ainsi que le « Joueur du Grenier » pour le dynamisme de ses vidéos et son humour douteux mais ô combien efficace.
  • L’utilisation des programmes informatiques, la maîtrise de Youtube et des outils pour filmer (caméras, micro,…) peut être un vrai plus dans la vie de tous les jours.
  • Qui dit vidéo, dit s’exposer soi-même à des dizaines, centaines, voire des milliers de personnes. Il faut avoir du courage pour se livrer comme cela à un public de parfaits inconnus. Le passage à l’acte peut permettre une plus grande aisance à parler en public, à prendre confiance en soi dans son quotidien et dans ses opinions (vous me direz, pas besoin de se montrer en vidéo à tout le monde pour cela, mais j’imagine que cela doit aider malgré tout).
  • Le statut de blogueur m’a déjà ouvert quelques portes (dont un job l’année passée pour ceux qui ont suivi l’affaire), j’imagine que le statut de youtubeur doit en ouvrir également, si pas plus.

Menaces :

  • La principale menace est le manque de temps. En plus d’une vie de famille et d’un boulot temps plein à plus d’une heure de route, je vous laisse imaginer la marge réduite qu’il me reste pour effectuer ce genre de loisir, et tout ça en maintenant le Blog à jour. Sans oublier ma lenteur naturelle qui n’aide pas vraiment. Se pourrait-il que, si j’entre dans cette nouvelle ère audiovisuelle, mon quotidien ou mon Blog en pâtissent ?
  • S’exposer publiquement de la sorte c’est bien sûr s’exposer aux critiques, aux « haters » d’un jour et aux experts de la toile (ou pire, aux pouces vers le bas et aux personnes qui vont fouiller dans ta life si t’as le malheur de devenir un chouia connu ou autres pirates informatiques en tout genre). Il faudra faire la différence dans les critiques négatives, séparer le bon grain de l’ivraie et ne garder que ce qu’il y a de constructif et ne pas être blessé par les destructrices. Un chemin plus compliqué qu’il n’y paraît. Mais si je souhaite également un jour devenir auteur, le chemin sera le même.
  • Se perdre dans la masse grouillante du web et des youtubeurs déjà présents sur la toile. En effet, même si les thèmes que je souhaite proposer peuvent ressortir du lot, il sera difficile de se faire une place au soleil des booktubeurs. De fait, nombreux sont ceux qui ne dépassent même pas la centaine de vues ou n’ont que très peu de followers. Hors, c’est ce qu’on recherche en plus du partage. De plus, je ne proposerai pas de contenu trash ou qui fera le buzz, donc niveau popularité, faudra cravacher.
  • Ce qui sera sur le net le restera, même si on le supprime plus tard. Dans un monde où la communication n’a jamais été aussi importante, chaque phrase, mot, parole, est analysé et peut être mal interprété et donc donner lieu à des débats qui n’ont pas lieu d’être. C’est marcher sur du verre pillé pieds nus. C’est un exercice de jonglage assez fastidieux que de bien s’exprimer en public, il l’est encore plus lorsqu’il faut faire gaffe à ne pas froisser certains égaux. L’ironie du délire, être critiqué par les critiques ^^ » Devoir rester vigilant pour réaliser quelque chose que l’on aime ne devrait pas exister. Mais cette phrase peut se répercuter sur les Blogs, sauf qu’il est plus facile de modifier son texte qu’il ne l’est pour les vidéos.
  • Le risque de ne pas s’en sortir avec les logiciels de montage vidéo et sonore. Ouvrir la chaîne et proposer du contenu ne devrait pas trop poser de problème, mais vraiment trouver le matériel adéquat et les logiciels gratuits pour proposer une vidéo de qualité risquent d’être un exercice plus compliqué, en plus de ne peut-être pas réussir à les utiliser.
  • Un dernier risque serait le fait d’investir de l’argent dans de l’outillage pour ce projet. On ne parle pas de sommes folles mais si jamais l’exercice de youtubeur viendrait à m’ennuyer au bout d’un moment, cela aura été de l’investissement « pour rien » d’une certaine manière (quoiqu’une caméra ça peut toujours servir).

Comment contrer les menaces ?

  • Le manque de temps sera toujours inhérent à ma situation. Il représente le principal obstacle. Ce qu’on peut imaginer c’est de préparer plusieurs vidéos à l’avance pour pouvoir en publier de façon régulière. Tout en réalisant entre-deux des vidéos en lien avec des remarques ou des demandes spécifiques des followers. De plus, si je reprends des articles déjà publiés sur le Blog pour les mettre en vidéo, j’ai de quoi faire un petit temps.
  • Pour les haters et autres illuminés du web, j’imagine que je ne peux pas faire grand chose à part mettre des mots clés interdisant les insultes ou autre et éventuellement bannir les indésirables. Mais je ne connais pas encore toutes les fonctionnalités possibles, donc à voir.
  • Être perdu dans la masse oui, c’est un peu comme les Blogs, il faut pouvoir s’extraire de tout ce qui existe déjà et jouer la carte de la qualité et de la créativité en plus de faire une promo régulière (qui demande du temps encore une fois). Jamais en manque d’idées, j’imagine que j’arriverai à trouver un moyen de rendre la chaîne attractive. De plus, je pense élargir le champ des thèmes exploités comme peut-être les jeux vidéo, les séries, les films, musiques, voyages,… Vous me direz qu’il y en a déjà en pagaille sur Youtube et c’est vrai. Mais ces derniers thèmes seront bien moins importants que l’aspect littéraire de la chaîne, mais ils ajouteraient du contenu et de la diversité, tout d’abord parce que je traiterai de sujets qui m’emballent et qui me plaisent, et ensuite pour essayer de toucher un plus large public.
  • Pour éviter de dire quelque chose sur le net qui pourrait vous nuire, il suffit de ne rien faire…ou dire…ou écrire…C’est simple…à priori… mais alors vous ne ferez jamais rien dans la vie. « Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne ratent jamais rien », c’est bien connu. Mais j’imagine qu’il me faudra beaucoup de recul sur chaque vidéo pour bien analyser ce que je dis, fais et pense pour éviter tout problème. À part rester vigilant comme je le disais plus haut, je ne peux pas faire grand chose d’autre.
  • Pour les logiciels et autres outillages, je possède déjà un bon Smartphone (manque plus qu’un trépied et un micro (ou alors il faudrait que j’essaie celui intégré dans le téléphone). J’imagine qu’il faudra peut-être un micro ? Quant aux logiciels, il faudra chercher un gratuit et capable de faire un maximum d’options pour rendre les vidéos dynamiques. Après j’ai déjà appris pas mal de choses en regardant quelques vidéos de Aniss GBH (Devenir Youtubeur) mais il faudra aller plus loin pour la confection des vidéos comme je le souhaite.

D’autres éléments viennent perturber mon envie de démarrer, des choses qui peuvent sembler bêtes comme par exemple ma voix. Je ne sais pas pourquoi mais ça m’a toujours gêné de m’entendre (mais je sais que c’est le cas de pas mal d’autres personnes alors bon…). Ou encore la peur de ne jamais être satisfait de ce que je fais, ce qui peut bloquer toute tentative ou toute initiative (avec forcément la peur du ridicule qui s’ajoute à cela). Il y a tout ce qui concerne la création de miniatures, de bandeau de la chaîne, penser au générique,… Bref, une quantité de taf assez importante à réaliser mais si je devais passer le cap, je me laisserai bien le temps, mais genre, vraiment bien quoi, pour préparer tout ça et proposer du lourd.

Fou

Pour conclure, je crois que le projet possède autant d’opportunités que de menaces mais que ces dernières peuvent être en partie palliées par des solutions à court et moyen terme. Donc, dans l’ensemble, l’avis serait favorable pour débuter. Je sais que, au final, vous me direz : « fais ce qu’il te plaît« . Mais comme pour la création du Blog, il me faut sans doute une « pichenette », ou carrément une barrière, pour y voir plus clair et décider si je me lance ou si au contraire c’est une fausse bonne idée ^^

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous une quelconque expérience dans le domaine ? Pensez-vous que je me pose les bonnes questions pour ce type de projet ? Si vous avez des conseils, des idées, des « bons plans », je suis naturellement preneur et on verra bien jusqu’où tout ça nous mène 🙂

À tout bientôt pour de nouveaux articles sur Évasion Imaginaire ❤

interaction-1233873_960_720

Publicités

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. FeydRautha dit :

    Expérience, oui. J’ai fait de la vidéo pendant près de 3 ans sur Youtube dès 2006. S’il y a une chose que je peux te dire, c’est que c’est extrêmement chronophage. On ne se doute pas à quel point avant de commencer.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci pour ce retour d’expérience 🙂 Oui je me doute. Un Blog est déjà bien chronophage, j’imagine sans mal le temps que cela prend pour créer une vidéo. Alors combiner les 2… Pourquoi n’en fais-tu plus ? À cause de ça ?

      J'aime

      1. FeydRautha dit :

        En partie mais l’histoire est plus compliquée que ça. A l’époque je vivais en Californie. Avec un groupe de furieux, nous avons créé un alternate reality game de SF. Comme nous étions un peu les premiers à faire ça, il a fallu se débrouiller. Ça a bien marché et nous avons été rejoins par des pros. Pour faire court, ils ont essayé de nous bouffer, ça s’est envenimé, alors on a sabordé le navire.

        Aimé par 1 personne

      2. John Évasion dit :

        Ah ouais, dans le genre « le rêve américain » vous l’avez pas fait à moitié :-O et une fois revenu sur le vieux continent, tu n’as pas voulu réitérer l’expérience ?

        J'aime

      3. FeydRautha dit :

        J’y ai pensé mais là je ne disposais plus du temps nécessaire. Je me suis à faire des vidéos de cours de guitare, dès mon retour, mais j’ai arrêté très rapidement par manque de temps. Ce sont mes seules expériences avec la vidéo.

        Aimé par 1 personne

      4. John Évasion dit :

        Ce qui est déjà pas mal remarque !

        Aimé par 1 personne

      5. FeydRautha dit :

        Ce fut en tous cas une excellente expérience qui je ne regrette pas d’avoir vécu. Et parfois tu touches la vie des gens, et ça c’est assez beau.

        Aimé par 1 personne

      6. John Évasion dit :

        J’aime ta vision des choses ❤

        J'aime

  2. bookscritics dit :

    Hi !!
    Je trouve que tu vas trop dans le détail ! Une chaîne YT, c’est pas un cours de marketing, aussi intéressant soit-il ! C’est avant tout une expérience qui ne te sera que bénéfique même si tu n’atteint pas tes objectifs !
    Si ça te fais super plaisir et que ça te motive JUSTE LANCE TOI dedans ! 😉
    Ça va être une super aventure ! 😉
    On se retrouve sur YT ? 😀
    Bisous,
    Sofia

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Ah, je l’ai mentionné dans l’article, autant y aller à fond en profondeur plutôt que d’effleurer le sujet, sinon un article n’était pas nécessaire. Je vais bien prendre le temps de préparer ça et ne pas me lancer à l’emporte pièce (et surtout apprendre à bien maîtriser les logiciels et les outils). Wait and see comme on dit ^^
      Bisée !

      J'aime

  3. Alterran dit :

    Salut John! Ton article est très intéressant et tu te poses les bonnes questions que tout le monde devrait se poser avant de tenter une aventure comme celle là. Une aventure, oui, car il est important de prendre conscience que le montage vidéo est extrêmement chronophage et pas forcément évident à appréhender pour un néophyte.
    Après c’est comme tout, un fait le pour et le contre. Est-ce que ça va t’apporter un plus? Tu évoques l’envie de toucher plus de monde via la vidéo mais est-ce vraiment le public que tu cibles justement ? Quels sont tes objectifs ? Qualitatif ou quantitatif?

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci Alt, oui je crois que se poser des questions, c’est déjà entrer dans une phase pour déterminer si ça peut être quelque chose pour moi ou non.
      J’imagine que les questions que tu poses trouveront leurs réponses lorsque ça se lancera. Après, comme pour le Blog, je vais toujours privilégier le qualitatif au quantitatif, mais il est clair que pour lancer une chaîne il faut produire de manière régulière, encore plus qu’un Blog. Enfin, je vais prendre la chose zen et pas me prendre la tête, prendre le temps de tout analyser et de préparer ça correctement avant un éventuel lancement.
      Merci pour tes questionnements !

      Aimé par 1 personne

  4. OmbreBones dit :

    Je pense que tu devrais y réfléchir à deux fois vu ta situation, simplement pour l’aspect chronophage. Tout le reste est accessoire ! Mais une chaîne YouTube a besoin de contenu pour vivre et pour garder ses abonnés, je connais plusieurs booktubeuses qui sont repassées à l’écrit par manque de temps. Puis c’est assez ingrat je trouve.
    Sur un plan personnel c’est un média qui ne me convient pas du tout mais si t’en as envie… C’est en faisant ses propres expériences qu’on apprend 🙂 tu pourras réfléchir mille ans tu sauras seulement si tu as fait le bon choix une fois lancé.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oui tu fais bien de le souligner. C’est pour ça que je vais y aller par étape. Déjà apprendre à maîtriser la plateforme, ensuite les outils et les programmes, et seulement après réfléchir à développer des contenus que je pourrais balancer au fur et à mesure de façon régulière. Mais ça demandera un gros travail préparatoire. Et comme tu dis, si je ne le fais pas, je ne le saurai jamais. J’imagine que, même si je devais revenir uniquement au Blog par la suite, j’aurai au moins acquis une certaine expérience dans le domaine de l’audiovisuel ^^ mais bon, il faut voir si j’arrive à mener ce projet. Si je vois que c’est vraiment trop chaud niveau chronophage, alors je ne tente pas. Le mot d’ordre sera : Organisation ! … comme si ça me ressemblait ce mot tiens -_- » lol.

      Aimé par 1 personne

  5. Les Sortilèges Des Mots dit :

    Coucou, je découvre ton blog par le biais des groupes. Je suis moi-même booktubeuse mais par le plus grand des hasards. Je n’y pensais même pas pour les raisons que tu indiques (la voix, montrer son visage au monde et les haters). Sauf qu’on m’a demandé quelque chose sur le blog et que sans vidéo, pas possible. Du coup, j’en ai fait une avec les moyens du bord sans filmer mon visage. Et finalement je me suis prise au jeu.
    Par contre, je ne me prends pas la tête. Je fais mes vidéos en une prise. Je coupe juste ce qu’il faut maintenant. Et je te confirme. Ça aide à prendre confiance en soi. Personnellement, je vois la différence.
    J’espère que ça t’aidera.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci beaucoup pour ton retour d’expérience. Oui je crois que je ne dois pas me prendre la tête et le fait de parler « en public » peut vraiment aider à débloquer cette confiance en soi qui peut nous faire tant défaut dans la vie quotidienne. Mais comme je le dis aux autres, je vais prendre les choses une par une, avancer doucement, essayer de maîtriser les outils et les programmes, et si je vois que ça me prend trop le chou ou si ça prend trop de temps, alors je laisserai tomber. À voir donc ^^

      J'aime

  6. Salut ! Je pense que le manque de temps peut être assez compliqué à gérer, la vidéo (notamment le montage et le tournage) peuvent prendre assez longtemps si tu es débutant en la matière. Mais si tu es vraiment déterminé et que tu veux tenter le coup de l’aventure Youtube, le choix t’appartient, et c’est avec plaisir que j’irai voir ce que tu fais ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. John Évasion dit :

      Merci l’ami ^^ oui ça prendra du temps j’en ai conscience. Le temps de tout maîtriser, de créer du contenu et tout, ça sera pas de la tarte. On verra si le projet aboutit mais je pense que l’expérience peut être sympa, même si aucune chaîne ne voit le jour au final ^^

      Aimé par 1 personne

  7. Apophis dit :

    La chaîne Booktube qui ferait exploser la fréquentation et la reconnaissance par les éditeurs / pros d’un blog SFF, c’est un mythe. Va faire un tour sur le forum du Belial’, celui qui rassemble le plus de directeurs de collection (Belial’, AMI, Folio SF / Denoël, etc), traducteurs (Jean-Daniel Brèque, Pierre-Paul Durastanti, etc), illustrateurs (Aurélien Police, etc), auteurs et autres blogueurs de premier plan, et tu verras que parmi ces derniers, il doit y en avoir péniblement un (Nébal) qui a une chaîne YT en parallèle de son blog (et encore, en audio seulement). La plupart des grosses maisons d’édition en matière d’imaginaire soit ne se préoccupent pas du tout des booktubeuses, soit les connaissent très mal et ne relaient leurs critiques vidéo que si personne d’autre n’a émis de critique favorable, en gros (voire même de critique du tout). Et en plus, le public d’un blog littéraire et celui de vidéos YT sont deux choses différentes : comme certains en ont témoigné plus haut ou dans ton article anniversaire, ils / elles fréquentent assidûment les blogs, mais n’iraient pas voir la vidéo correspondante. Et ce sera l’inverse pour certains spectateurs.

    Pose -toi aussi la question suivante : parmi les blogueurs les plus reconnus par les pros (Gromovar, Nébal, etc) et / ou ceux qui ont la plus grosse fréquentation (moi, Lune, Lianne, l’Ours inculte, Lutin, Feydrautha), combien ont une chaîne youtube liée à leur blog ? La réponse est un (Nébal). Et parmi les booktubeuses les plus connues, combien sont en relation étroite (du genre activité de Lecteur, au sens donné à ce terme dans l’édition) avec les Dumay, Godbillon, Girard et compagnie ? Zéro. Voilà qui me semble assez significatif de l’intérêt « comptable » de la chose, non ?

    En plus, sur « Booktube », il y a déjà énormément de monde, et se démarquer demandera du temps et des efforts. Que tu ne consacreras fatalement pas à ton blog. Tu prends donc le risque de te retrouver avec un booktube mort-né et un blog qui aura périclité parce que les gens iront chez d’autres blogueurs plus actifs. Enfin, à moins de taper dans les genres les plus populaires sur Booktube (YA, Urban Fantasy, chick-lit / bit-lit, etc), je ne suis pas certain que tu vas attirer beaucoup de monde de toute façon.

    Pour terminer, je ne vais pas revenir dessus, on en a déjà parlé et d’autres t’ont averti, mais si tu as déjà des problèmes pour réunir du temps simplement pour le blog, avoir une chaîne YT en plus ne va certainement pas améliorer les choses.

    Après, si tu as vraiment envie de le faire, vas-y, mais fais-le par plaisir et pas dans une optique « comptable », celle de faire progresser l’audience ou la reconnaissance de ton blog. Parce qu’il n’y a qu’une chance infinitésimale pour que ça arrive.

    Aimé par 2 personnes

    1. John Évasion dit :

      Haha ! J’attendais ton commentaire avec appréhension et je ne suis pas déçu xD
      J’entends tout ce que tu dis et suis tout à fait d’accord avec toi. C’est pour ça que, comme tu dis, je vais tenter l’aventure pour le fun et, même si cela doit aboutir à la non-naissance d’une chaîne, je crois que j’aurai appris pas mal de choses sur le sujet. Je compte pas du tout me précipiter et faire étape par étape pour essayer d’avoir quelque chose de qualité. On verra si ce sera suffisant et si jamais je devais arriver au bout du projet, j’espère avoir ta bénédiction 😀 Et si j’y arrive, et que je vois que c’est trop compliqué à gérer, rien ne m’empêche de revenir à uniquement de la gestion de Blog. On verra si la question comptable suit mais même s’il s’agit d’un objectif en soi, s’il n’est pas atteint alors je ne vais pas m’en faire outre mesure. Wait and see. J’aurai peut-être abandonné l’idée bien avant aussi xD

      Aimé par 2 personnes

  8. Hey ! Bon ton article manque un peu d’aération par moment, il fallait que je te le dise pour le bien de nos petits yeux à toustes si tu dois en réécrire un aussi long dans le futur ^^ mais j’ai quand même tout lu car 1) j’étais exactement dans les mêmes interrogations que toi il n’y a pas si longtemps, 2) je souhaite t’encourager vivement à tenter l’aventure si cela te botte !

    Pour ma part, après trois ans d’hésitations intenses et beaucoup de « deux pas en avant, trois en arrière », ça fait deux mois que j’ai décidé de m’exporter sur Youtube. Si je ne l’ai pas encore fait c’est parce qu’à toutes ces difficultés et ces points de réflexion que tu présentes s’ajoute pour moi un autre problème de taille : ma transidentité. Sujet dont je compte parler aussi sur ma chaîne Youtube (qui serait donc un complément du blog, donc une chaîne booktube et aussi une chaîne d’auteur), mais cela reste délicat pour un tas de raisons…

    En attendant de réfléchir à comment présenter la chose, et à toutes les conséquences que m’exposer pourrait entraîner, je me suis renseigné sur plusieurs trucs et notamment le matos auprès de youtubeurs déjà en place. Et franchement, tu n’as pas besoin de te ruiner pour démarrer ^^ tous mes potes youtubeurs m’ont dit la même chose : sur Youtube, le plus important, c’est le son. Investir dans un micro est la seule véritable obligation. (On m’en a offert un qui coûte une trentaine d’euros pour mon anniv, je vais tester ça et si tu veux je te ferai un retour ^^). Après pour la caméra, si tu as un smartphone et de quoi le faire tenir (perche, trépied), cela suffit pour commencer 😉

    Allez, lance-toi si cela te fait envie \o/ Après la réflexion..; l’action !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Haha merci du conseil, j’avoue qu’il était mastoc cet article ^^
      Je me doute que dans ton cas ça doit être délicat. Mais je ne doute pas que tu trouveras le courage de passer au-delà de ces points pour y aller à fond.
      Oui j’avais regardé l’une ou l’autre vidéo qui parlait surtout du son, comme quoi certains blogueurs avaient réussis alors que leur image étaient toutes pourries mais que le son était nickel. Oui il me faut encore un trépied et sans doute le micro (pas sûr que celui du Smartphone suffise). Après, je souhaite d’abord maîtriser les outils et les programmes avant de tenter quoi que ce soit. Après, si j’y arrive, j’essaierai des vidéos pour le fun et après si c’est cool, on passe à du contenu pour une chaîne. Wait and see comme je dis toujours ^^

      Aimé par 1 personne

  9. Tout a déjà été dit…
    De mon point de vue, faire une chaine youtube pour capter un public plus large ne peut mener qu’à de la désillusion, soit tu le fais par envie et conviction, soit tu te contentes de visionner les autres.
    Après, tu peux te poser mille questions, mais rien ne vaut de tester. Filmes toi sur un blabla divers et teste le montage, les effets et tente de mettre en ligne avec un pseudo jetable. Tu verras déjà ce que cela donne en terme de temps passé et tu constateras si tu as les compétences nécessaires en vidéo pour continuer l’aventure.

    Pour ma part, je n’ai jamais regardé de booktubers, c’est trop long par rapport à l’écrit où je peux sauter des paragraphes ou m’y attarder à loisirs.

    Aimé par 2 personnes

    1. John Évasion dit :

      Excellent conseil, merci ! J’avais d’abord dans l’idée de maîtriser les outils et les programmes puis comme tu dis, utiliser un compte « jetable » pour voir le résultat. Mais avec les remarques d’Apo il est vrai que je dois d’abord le faire pour le fun, pour moi (même si je le pensais déjà) et non le faire dans une optique « comptable » qui pourrai s’avérer décevante.
      Pour le côté trop je suis moyennement d’accord dans le sens où tu peux sauter des sections de la vidéo (un peu comme les paragraphes d’un Blog). Mais je peux tout à fait comprendre qu’on ne soit pas adepte du concept.

      Aimé par 1 personne

  10. Tigger Lilly dit :

    Vaste projet. Je ne peux que plussoyer ce que dit le toutou : si l’expérience t’attire rien ne vaut de tester.
    Ha sinon : on est nombreux/ses je crois à ne pas supporter d’entendre sa propre voix. Question d’habitude je suppose, vu qu’on ne l’entend pas de la même façon à l’intérieur. Après il y a des voix qui passe mieux que d’autres, à demander à des personnes de ta connaissance peut-être ? Ca pourrait te rassurer, même si toi tu n’aimes pas l’entendre :p

    Aimé par 1 personne

  11. Elhyandra dit :

    Ça fait un moment que tu cogites sur la question, j’ai lu les réactions des autres et bien notés les points d’Apo, au final, si tu veux y aller fais le pour toi, le fun, comme un exercice pour prendre confiance en soi c’est déjà un bonus et comme me disais chéri, une vidéo c’est pas du direct, tu peux refaire plusieurs prises jusqu’à avoir la bonne…après reste le problème du temps et ça, fatalement c’est sur le blog qu’il sera pris, pas la vie de famille ou le temps de travail ^^

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci pour ton avis 🙂 oui et comme tu dis, reste le problème de timing. C’est quelque chose qu’il faudra vraiment bien gérer et quand je vois que je traverse parfois des périodes de panne de lecture comme en ce moment je me dis que ça va pas être simple de se lancer de manière régulière dans ce défi. Donc à voir mais du coup je suis moins optimiste qu’il y a quelques semaines.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s