Wishlist – Épisode 11 (51 – 55)

Évasion Imaginaire revient pour un nouvel épisode sur son indomptable Wishlist. Car oui, un Blog a aussi des envies, des besoins livresques, une soif de découvrir insatiable.

Le but ici étant de savoir si vous connaissez ces livres et si oui, qu’en pensez-vous ? L’autre but est de vous faire découvrir également des lectures dont vous ne soupçonniez peut-être pas l’existence 😉

testament-tome-1-l-heritiere-521087

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Testament, tome 1 : L’héritière (Jeanne – A Debats), Éditions : ActuSF

Résumé :

Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue. Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger. 

Pourquoi ?

A priori, ce n’est pas un pitch sur lequel je me retournerai forcément, mais l’idée d’une étude notariale s’occupant des soucis de succession chez des êtres comme les vampires ou loups-garous possède ce petit truc d’inédit qu’on risque de ne pas retrouver à tous les coins de rue du Fantastique. Bon, il y a l’air d’avoir une petite histoire d’affect avec le dénommé Navarre mais je ne crois pas que cela prenne beaucoup d’ampleur dans le texte (sauf si quelqu’un l’a lu et me dit le contraire). La couverture est sooo Dark ! Puis l’auteure n’est pas une novice et lire un de ses livres serait un plus dans ma culture de la SFFF francophone féminine. Les notes sont louables et les avis globalement bons donc il n’y a pas de raisons que je n’adhère pas à l’idée.

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode) 

  • 3,97/5 (87 notes)
  • 16,6/20 (85 notes)
  • 7,98/10 (43 notes)

l-opera-de-shaya-434251

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • L’Opéra de Shaya (Sylvie Lainé), Éditions : ActuSF

Résumé :

So-Ann, née dans un vaisseau spatial, a du mal à s’habituer aux coutumes étranges et contraignantes des mondes où se sont établis les humains. Alors quand elle entend parler de Shaya, cette planète où la faune et la flore sont en totale empathie avec ses visiteurs, elle n’hésite pas une seule seconde. Mais en vérité, qui s’adapte à qui ? Quels mystères se cachent dans ce monde qui semble idéal ?

Pourquoi ?

D’abord pour deux choses qui ont fait m’intéresser au livre, la superbe couverture de ce bouquin et son titre envoûtant et qui résonne en vous. Et lorsqu’on lit la quatrième de couverture, on sent le bon vieux Space-Opéra mais qui sera écrit de façon douce et subtile. Apparemment, il y a quatre nouvelles qui composent le récit. On ne sait pas grand chose finalement de son contenu (sauf si on va voir les avis des uns et des autres) mais on peut sentir qu’il y aura des aspects écologiques et biologiques, la relation de l’humain avec la nature et ce genre de topic très en vogue à notre époque. Why not ? Le récit n’a pas l’air, à priori, d’entrer dans mes standards mais pourquoi pas lui laisser sa chance avec, qui sait, une belle surprise à la clé ?

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 3,97/5 (38 notes)
  • 16,9/20 (20 notes)
  • 7,80/10 (5 notes)

couv57240661.jpg

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Les Affinités (Robert-Charles Wilson), Éditions : Folio SF

Résumé :

Adam Fisk s’est installé à Toronto pour suivre des études de graphisme que lui finance sa grand-mère. Là, il s’est inscrit à un programme payant pour déterminer à laquelle des vingt-deux Affinités il appartient. Adam est un Tau, une des cinq plus importantes de ces nouvelles familles sociales théorisées par le chercheur Meir Klein. Quand la grand-mère d’Adam, diminuée par une attaque, est placée dans une maison de retraite, le jeune homme n’a plus les moyens de suivre ses études. Mais être un Tau confère des avantages qu’il va vite découvrir : travail rémunérateur, opportunités sexuelles, vie sociale pleine et satisfaisante. Tout est trop beau, trop facile. Tout va très vite pour Adam… et il en est de même pour le reste du monde, car le modèle social des Affinités est en train de s’imposer. Malheureusement, dans l’histoire de l’Humanité, aucun changement radical ne s’est fait sans violence.

Titre original : The affinities (2015)

Pourquoi ?

Oh mais lisez le pitch tout simplement. Une bonne vieille dystopie qui promet de proposer une aventure bien singulière. Charles Wilson, auteur humaniste et principalement de SF, n’est pas un inconnu du grand public puisque c’est lui qui a écrit le fameux « Spin » (entre autres). La couverture est belle, la quatrième de couverture est alléchante pour toute personne ayant un petit attrait pour la SF, mais il est vrai que les notes ne sont pas extraordinaires pour ce livre. Mais l’intérêt est trop grand car on aura ici une nouvelle vision du monde, a une période qui pourrait être la nôtre, et de ses dérives suite à l’apport d’un nouveau modèle social. J’adore quand l’être humain crée des modèles censés sauver le monde et réussit finalement à s’auto-détruire avec, mouahaha ! À lire donc !

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 3,7/5 (84 notes)
  • 14,8/20 (25 notes)
  • 7,00/10 (8 notes)

sans-donjon-ni-dragon-1008991

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Sans donjon ni dragon (Olivier Boile), Éditions : Nestiveqnen Éditions

Résumé :

Lorsqu’ils font une halte bien méritée dans une cité en ruine, les rois Mages tombent sur trois individus qui leur ressemblent comme des frères. À ceci près que leurs intentions sont bien moins louables…
Alors qu’elle se morfond dans le château de son père, la jeune princesse attend la visite de son « doux chevalier ». Reste à savoir si ses amis mercenaires se contenteront d’une simple visite de courtoisie…
Quand Attila parvient sous les remparts de Paris, il ne s’attend pas à une quelconque résistance. C’est sans compter sur WonderGen – que l’Histoire retiendra sous le nom de sainte Geneviève…
Un recueil garanti sans donjon ni dragon ! Mais avec quand même des trolls, des vampires, des héros mythiques, de la magie… et la fin du monde !

Pourquoi ?

Bah disons qu’après avoir lu Nadejda qui se trouve dans un tout autre registre et l’une de ses nouvelles dans l’anthologie Malédiction, je peux dire que je connais un peu la qualité de plume d’Olivier Boile qui risque de ne pas me décevoir. Ici, il s’agit d’un recueil de nouvelles promettant d’être assez drôle et qui change pas mal des standards du genre. La référence au jeu vidéo est déjà bien tournée et le titre reste en tête comme une promesse d’un bon moment au détour de la couverture, toujours bien travaillée chez les éditions Nestiveqnen, maison d’éditions de qualité mais qui semble ne pas donner beaucoup de signes de vie depuis plusieurs mois (et c’est jamais bon signe ça). Bref, un livre que si j’arrive à croiser en librairie serait le bienvenue dans la bibliothèque 😀 Je suis juste déçu du peu de retours sur les différents sites et des notes qui ne sont pas énormes, mais cela ne freinera pas mon enthousiasme !

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 3,69/5 (8 notes)
  • 14/20 (4 notes)
  • /10 (0 notes)

Titre, auteur et édition (souhaitée) :

  • Le Monde du Fleuve, Intégrale (Philip José Farmer), Éditions : Mnémos

Résumé :

Ils étaient morts et les voilà qui se réveillent au bord d un fleuve sans fin. Tout ce que la Terre a porté d êtres vivants est ressuscité, de toutes les époques et de tous les pays.
Parmi eux, Richard Francis Burton, le célèbre explorateur britannique ne se contente pas de vivre au jour le jour mais cherche à découvrir la vérité derrière les apparences.
Avec une poignée de ressuscités, il entreprend de remonter le fleuve jusqu’à sa source en quête de ceux qui ont construit ce monde étrange. Son périple sera émaillé de rencontres plus ou moins plaisantes, de découvertes majeures et de questionnements sans cesse renouvelés.

Pourquoi ?

Un Must Have et un chef d’oeuvre de la littérature SF. C’est comme cela que l’on vend l’oeuvre d’une vie de l’auteur défunt P.J.Farmer. Difficile donc de passer à côté, surtout en magasin lorsque l’on voit sa taille. 1200 pages (!!!) comprenant 5 romans réunis en un seul. Dur. Et en même temps tellement attractif de se dire qu’une grande aventure s’ouvre à vous à travers ces pages (puis le pitch surtout !). Je ne me le suis pas (encore) procuré. Mais j’en ai bien envie même si l’une ou l’autre remarque sur les sites parlent d’une fin ratée ou que le texte a un peu vieilli. Une bonne manière de revoir ses cours d’Histoire à mon avis. La réédition de Mnémos est stylée, mais je préférais largement les couleurs de la première intégrale (les goûts et les…couleurs… hin…). Donc un jour, peut-être, oserais-je franchir le pas ? Wait and see !

Notes actuelles (Babelio, Livraddict, Booknode)

  • 4,29/5 (12 notes)
  • 16,5/20 (2 notes)
  • 0/10 (0 notes)

Ce nouvel épisode de la wishlist se termine, n’hésitez pas à commenter si vous avez déjà expérimenté ces lectures et de partager vos ressentis et vos liens pour les blogueurs les ayant déjà chroniqués !

Résultat de recherche d'images pour "done GIF"

Publicités

29 commentaires Ajouter un commentaire

  1. OmbreBones dit :

    Je n’en ai lu aucun mais j’ai eu des échos pas trop mal sur le premier, il est dans ma liseuse 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Ouf, au moins un que quelqu’un connaît lol. Sur Facebook personne ne connaît aucun titre, je suis désespéré lol.

      Aimé par 1 personne

      1. OmbreBones dit :

        Non j’en connais certains mais ce ne sont pas vraiment ceux qui m’intéressent le plus :p Tu vas les chercher aussi !

        Aimé par 1 personne

      2. John Évasion dit :

        Bah quoi ? Au moins, je fais découvrir des nouveautés et des curiosités 😀 Mais ça fait toujours drôle de lire certains titres qui sont des œuvres majeures dans les pays anglophones et que sur les sites de critiques littéraires francophones y a pratiquement pas de notes ^^ »

        Aimé par 1 personne

      3. OmbreBones dit :

        C’est vrai ! Après je suis sûre qu’ils ne lisent pas les œuvres majeures francophones du côté anglophone alors c’est ex-æquo 😛

        Aimé par 1 personne

      4. John Évasion dit :

        Mmh, comparativement je crois qu’il y a beaucoup moins de livres francophones traduits chez eux, du moins je crois, je parle bien en SFFF n’est-ce pas ?

        J'aime

      5. OmbreBones dit :

        Même de manière général mais surtout en sfff oui 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Olivier Boile dit :

    Eh bien, je suis content de voir l’un de mes livres apparaître dans cette liste au milieu d’auteurs aussi prestigieux que R.C. Wilson et P.J. Farmer !
    Ne t’inquiète pas pour Nestiveqnen, mon éditeur ne fait pas beaucoup de bruit mais aux dernières nouvelles tout va bien pour lui. En fait c’est un éditeur « à l’ancienne » dans le sens où il est peu présent sur les réseaux sociaux et Internet en général, il communique peu, mais il compte sur la qualité de ses ouvrages et une bonne présence en librairie pour sortir du lot… Bon, pour le coup tu auras sans doute du mal à trouver « Sans donjon ni dragon » en rayon : le recueil est sorti il y a déjà trois ans et ce n’est pas le genre d’ouvrage que les libraires gardent en stock pendant des années, je ne suis malheureusement pas un auteur de référence qu’il est bon d’avoir en fonds… Par contre tu peux toujours l’obtenir pour une bouchée de pain en version numérique (3,20 euros, on n’est pas chez Albin Michel !)

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Han tant mieux car j’avais peur que c’était un signe que la ME allait peut-être pas top et que les portes se fermeraient bientôt (va savoir pourquoi j’ai pensé ça…). Tu me rassures. Oui pour Sans donjons ni dragons je me doute que je pourrai chercher longtemps avant de tomber dessus mais merci pour l’info numérique, ma foi si tu me dis où me le procurer (autre que via Amazon) je suis tout à fait preneur (non, en effet, on est loin d’Albin Michel, mais je suis sûr qu’on y trouve autant de plaisir 😉 ).

      J'aime

      1. Olivier Boile dit :

        Pour ce qui est des sites marchands, hors Amazon, je sais que la version numérique est téléchargeable sur le site de la Fnac. On peut aussi l’avoir directement sur le site de Nestiveqnen, j’avais un doute mais je viens d’aller vérifier, « Sans donjon ni dragon » y est bien.
        Et si tu préfères la version papier, comme il m’en reste quelques exemplaires en stock je peux toujours t’en envoyer un, qui en plus serait dédicacé.

        Aimé par 1 personne

      2. John Évasion dit :

        Je l’ai trouvé sur le magasin Kobo qui est la marque de ma liseuse donc ma foi je vais partir sur cette idée prochainement. C’est vrai que j’oublie toujours que Kobo possède son propre store. En tout cas merci pour les infos ❤

        J'aime

  3. Célindanaé dit :

    Dans ta liste, le mieux pour moi est les affinités, un des meilleurs romans de Wilson, vraiment très bon. L’opéra de Shaya aussi mais tant qu’à faire autant prendre Fidèle à ton pas balancé où il y a toutes les nouvelles de l’autrice. L’héritière est sympa aussi.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Oh je ne connaissais pas pour le recueil de l’autrice de l’Opéra de Shaya, merci pour l’info !
      Ah pour les Affinités tu me rassures ^^ Merci pour tes impressions ! 😀

      J'aime

  4. Lily Fantasy dit :

    J’ai lu L’héritière et j’ai passé un très bon moment. C’était plein d’humour et d’autodérision, avec des références à foison. Si le roman penche un peu vers la bit-lit, l’autrice joue avec les stéréotypes du genre et on ne s’ennuie pas. Un très bon souvenir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Ah quand j’entend Bit-Lit je grince des dents tellement c’est pas mon truc mais ma foi, vu comment tu me le vends, y a peut-être moyen que j’y trouve mon compte. Merci pour ton partage d’impression.

      Aimé par 1 personne

  5. Tigger Lilly dit :

    L’opéra de Shaya ++++ J’adore l’autrice ses nouvelles sont de petits bijoux.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Merci pour ton avis 😀 Célindanaé m’a dit en commentaire qu’on retrouvait les nouvelles de l’Opéra de Shaya dans un autre recueil de l’auteure.

      J'aime

      1. Tigger Lilly dit :

        Oui tout à fait, Fidèle à ton pas balancé. Il est vrai qu’il est sorti en poche et donc très abordable financièrement pour découvrir l’autrice.
        Je compte le lire très prochainement.

        Aimé par 1 personne

  6. Lutin82 dit :

    Les deux premiers, je serais plutôt réservée. Mias cela dépendra surtout de ce que tu en attends.

    Pour les Affinités : oh!YEAH!!!! J’ai adoré. Fonce!

    Pour le Boile, cela fait partoie de ma Wish-list alors je ne peux que t’encourager.

    Et enfin le Farmer. Comment dire?…
    J’ai etnté par deux fis cette lecture et n’ai jamais pu dépasser les 100 pages. Je crois qu’il a un peu vieilli…

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Ah tiens, je pensais que le Farmer allait être classé dans le style « qu’est-ce que t’attends en fait ? », tu vois ? Lol ! Du coup ça jette un froid sur l’idée de me le procurer ^^ Pour les Affinités je suis content que tu confirmes la bonne vibe que j’ai ressenti en le voyant. Merci pour tes impressions 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Lutin82 dit :

        les grands classiques me font un effet paradoxal. Certains, j’adore, d’autres, impossible d’accrocher…

        Aimé par 1 personne

  7. yogo dit :

    Je plussoie sur Les Affinités, un excellent RCW. Pour le reste je ne connais pas donc…

    Aimé par 2 personnes

    1. John Évasion dit :

      Un RCW ??? (excuse mon ignorance lol)

      J'aime

  8. Elhyandra dit :

    L’Opéra de Shaya était très bien et on m’a chaudement recommandé Les affinités

    Aimé par 1 personne

  9. Le chien critique dit :

    Hâte de voir ton retour sur mon barbu préféré. On est ici dans la SF molle, mais cela est du solide ! Les affinités fait partie des meilleurs Wilson, ne fais pas attention aux notes, les gans n’y connaissent rien. Et bientôt tu pousseras ce cri du coeur : Robert, on t’aime !

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Très bien on verra si ta théorie se confirme après l’avoir eu (et me l’être procuré surtout ^^)

      J'aime

  10. Audrey dit :

    De bien jolies envies 🙂 Je n’ai que l’héritière dans ma wish list…

    Aimé par 1 personne

  11. L’héritière me tente aussi, car j’ai lu de bons avis dessus.
    J’espère que tu auras l’occasion de les ajouter à ta PAL.

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      La PAL est déjà si énorme 😥 Je vais ralentir les achats et essayer de vider tout ça lol

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s