Les Halliennales 2018

Bon, bon, bon,… Après une certaine absence, me voici de retour, pour vous compter un drôle de tour !

Il m’est en effet arrivé moult péripéties ces derniers jours qui m’ont tenus (et qui me tiendront surement encore un moment) loin de la toile de la blogosphère. Néanmoins, je ne pouvais passer à côté de l’occasion de réaliser un article sur un salon qui me tient à cœur, j’ai nommé : Les Halliennales.

En effet, 3 années d’affilées que je me présente à ce festival de l’imaginaire. Situé à 30 minutes de chez moi (l’aubaine), et je suis à chaque fois conquis par sa convivialité et sa proximité avec les auteurs. L’entrée gratuite est également terriblement appréciable dans une époque où tout événement est monnayable.

Ce festival se déroule sur une journée (le samedi) et a le potentiel pour faire tout un weekend. Bon, cette année, même si je ne suis pas resté très longtemps, j’ai pu constater qu’il y avait quand même moins de monde que les deux dernières éditions (Sire Cédric étant le parrain de l’édition précédente, ceci expliquait surement cela). Qu’à cela ne tienne, la proximité avec les auteurs n’en n’était que plus forte.

Il y a également une deuxième salle en marge de celle-ci, salle omnisports qui pourrait accueillir le double de ce qui se fait à l’heure actuelle, salle qui pourrait doubler l’intérêt du public, deux fois plus d’auteurs et d’artisans,…mais non, les organisateurs n’ont pas l’air d’être chaud à cette perspective. Mais c’est déjà une chance d’avoir un salon de ce genre dans la région vous me direz. Oui, mais quand on aime, on en veut toujours plus ❤

P1030839
Un marché artisanal qui, à mon avis, manque de diversité et de réel intérêt du public. La foule se masse principalement côté littéraire.

Personnellement, j’ai beaucoup moins trouvé mon compte que les autres éditions. Trois données ont expliqué ce déboire. Une situation personnelle et financière ne permettant pas de dépenser des sommes rocambolesques même si l’envie y était…

35629402_1702135493157108_7404267380555120640_n

… un thème qui me parle beaucoup moins (Jeunesse Éternelle) que les autres années où l’horreur et le Fantastique étaient mis à l’honneur, et le nombre élevé d’auteurs n’entrant pas dans mon registre de lecture habituel. Donc je n’ai pas fait trop de folies. Mon portefeuille m’en est d’ailleurs très reconnaissant (ainsi que ma femme).

P1030856
Alors que je sors généralement de ce type d’événement avec une dizaine/douzaine d’achats, je me suis contenté pour le coup de six achats ❤ Une quantité peu élevée mais une qualité qui n’en demeure pas moins très bonne !

La matinée s’est déroulée tambour battant, trois interviews coups sur coups animant ce samedi matin. Pire, à chaque interview, une bière pour le thème. Pire, des bières belges avec des auteurs belges que j’avais déjà interviewé et avec qui le courant est très bien passé (remember Fred Livyns et Geoff Claustriaux)…Bref, si vous allez à un salon dans lequel vous connaissez beaucoup d’auteurs belges, vous passerez sans doute une belle partie de votre journée au bar, accoudé au comptoir ou sur une table et prenant un plaisir coupable à vous abreuver de leur expérience (et de la boisson) et à rire gorge déployée à leurs anecdotes croustillantes. Bref, la Belgique à su animer le salon cette année.

P1030842P1030843

P1030852
De gauche à droite : Delphine Schmitz, Geoffrey Claustriaux, Fred Livyns et Michael Schoonjas

Le nouveau statut de blogueur m’a fait vivre le festival de façon quelque peu différente également. Déjà de par les interviews réalisées et de par la relation que j’ai pu nouer avec certains auteurs, comme la troupe belge ci-dessus, ou encore avec Angel Arekin de chez Plume Blanche qui avait énormément apprécié ma critique de son tome 1 du Porteur de Mort, ou encore Etherval chez qui j’ai critiqué leur revue de l’imaginaire où se trouvaient les nouvelles d’Andréa Deslacs ou encore de Julie Limoges notamment,…

Résultat de recherche d'images pour "GIF"

Bref, une édition marquée par de belles rencontres, de belles retrouvailles, un contexte familial et convivial comme à son habitude. L’on regrettera juste la légère baisse (à mon sens) de la fréquentation et le manque d’intérêt pour le marché artisanal mais je ne possède pas les chiffres d’affluence donc, peut-être me suis-je trompé (et peut-être que l’après-midi a été beaucoup plus animée que la matinée).

Au passage, Big Up aux serveurs du bar qui ont été souriants, serviables et de bonne humeur tout du long (et qui ont même demandé une interview pour la prochaine édition ^^). Ça faisait plaisir à voir. Car la réussite d’un événement, cela se passe aussi au niveau du service aux visiteurs 😉

Image associée

Publicités

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Dévolivre dit :

    Les royaumes éphémères, le top du top!

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      J’avais la 1ère version de chez Edilivre, j’ai voulu la nouvelle version car je compte me faire toute la saga dans un futur plus ou moins proche (et ces couvertures ❤ Han !)

      J'aime

  2. Lutin82 dit :

    Cool, c’est chouette de participer à des salons comme ceux-là. Heuruese de voir que tu t’es régalé.
    Pour le budget, je dois être sur les même bases que toi. L’essentiel globalement sans dépenses folichonnes, et puis c’est la fête pour les bouquins!

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Je pense qu’il s’agit d’un syndrôme propre aux amateurs de littérature ^^ Oui, même s’il y a eu un petit goût de trop peu dans les choix littéraires, je dois bien avouer que les interviews et les bières avec les confrères belges furent inédites pour moi cette année ^^ Donc un très bon souvenir finalement 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Célindanaé dit :

    Merci pour ce compte rendu, ça donne un peu l’impression d’y avoir été 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Heureux que le billet plaise 🙂 J’aurai dû faire plus de photo des stands mais j’avoue avoir été peu inspiré pour le coup :-/ Merci ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Tigger Lilly dit :

    « des bières belges avec des auteurs belges » mais qu’il est bien ce festival :p
    Ça a l’air très sympa en tout cas ^^

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      Ah mais il est très bien 😀 et plus il y a de belges plus on rit 😀

      Aimé par 1 personne

  5. Elhyandra dit :

    Coucou
    C’est marrant c’était également ma 3e édition et j’ai réussi à faire encore moins de folie 😆 c’était une belle édition mais le côté jeunesse nous a laissé un peu perplexe avec les copains j’avoue

    Aimé par 1 personne

    1. John Évasion dit :

      On se rejoint sur l’idée. Quand tu sors de deux éditions comme les fantômes et les zombies et que tu tombes sur Jeunesse Éternelle (où il y avait beaucoup d’auteurs de romance), bah c’était une édition un peu middle pour les fans de SFFF adulte. Mais bon, ça reste un salon très sympa et j’ai hâte de voir le thème de l’an prochain ^^Dommage qu’on ne se soit pas croisé au passage :-/

      Aimé par 1 personne

      1. Elhyandra dit :

        J’ai un peu regardé vu que je vois ton visage sur Facebook mais pas vu, ce sera pour l’an prochain.
        Pour nous Jeunesse éternelle ça faisait référence aux vampires et aux elfes donc pas compris le YA représenté en masse 😅

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s